Ultimate magazine theme for WordPress.

ABOUBACAR SOUMAH A KASSORY: « il faudrait coûte que coûte que nous obtenions quelque chose ».

9

Dans la logique de la fermeté qu’il a fait valoir face aux protestations contre la hausse du prix du carburant, le premier ministre, dans la grande interview qu’il a accordée à la RTG hier, a indiqué qu’il n’est pas question de satisfaire la revendication du syndicat des Enseignants qui réclame un salaire de base de 8 millions GNF. Cette éventualité est même tout simplement « inenvisageable », selon Ibrahima Kassory Fofana. Eh bien, ce matin, au micro de nos confrères d’Espace FM, Aboubacar Soumah, le secrétaire général du SLECG rétorque qu’il est impossible que son camp sorte les mains bredouilles des négociations en cours. Subrepticement, un nouveau bras de fer est en train de germer.   

Aboubacar Soumah se veut mesuré et prudent dans ses propos. Mais il reste tout aussi ferme sur la réclamation de son camp. Ainsi, selon lui, il faut dissocier les propos du PM qui reste éminemment politique et la position des négociateurs du gouvernement. Cependant, sur le fond, il est catégorique: « Le gouvernement ne peut pas nous appeler à la négociation et nous dire qu’il n’a pas d’argent« . Bien entendu, il ressort de la sortie du syndicaliste que le chiffre de 8 millions n’est qu’indicatif. Par contre, il n’entend pas sortir des négociations sans un acquis, aussi petit soit-il. Et sur ce point, il est clair: « Si les négociateurs qui représentent le gouvernement ont la même position (que celle du PM), nous rendrons compte à la base (et) c’est à elle de décider« .


D’autant que, selon lui, « il n’y a aucune raison qui justifie que le gouvernement nous dise qu’il n’a pas d’argent à nous donner« . Et quand on lui fait remarquer que dans le cadre de la Loi des finances rectificative (LFR), les recettes du pays ont baissé, il ne se laisse guère impressionner: « Nous savons qu’il y a à l’intérieur de ce budget, des lignes qui permettent au gouvernement de nous donner ce que nous demandons« . Ajoutant au passage que les difficultés pointées pour justifier cette baisse sont « inventées » de toutes pièces.

Boubacar Sanso Barry

Print Friendly, PDF & Email
commentaires