Ultimate magazine theme for WordPress.

Afrique du Sud : le fonds Partech investit dans la start-up Yoco

10

Basée en Afrique du Sud, la start-up Yoco, dont le cœur de métier est les terminaux de paiements et les logiciels de caisse, vient de lever 16 millions d’euros, au terme d’un tour de table mené par le fonds Partech Africa.


La jeune pousse sud-africaine Yoco, spécialisée dans les terminaux de paiements et les logiciels de caisse, a levé 16 millions de dollars, annonce une communication rendue publique le 6 septembre. Le tour de table a été mené par la société de capital-risque Partech et son fonds Partech Africa, lancé en janvier 2018.

Doté de 57 millions d’euros, il s’agit du deuxième investissement sur le continent africain de cette structure Tidjane Deme, ex-directeur de Google en Afrique francophone, et Cyril Collon, ancien vice-président des ventes pour l’Europe et l’Afrique de Verscom Solution. Parmi les autres investisseurs figurent Orange Digital Ventures, FMO (la banque de développement néerlandaise), ainsi que Accion Frontier Inclusion Fund.

Ce montant va permettre à Yoco de développer son activité

La start-up sud-africaine va utiliser ce montant pour accroître son réseau de vendeur, investir dans son développement, accroître ses capacités et recruter « des talents », note le communiqué. Elle est spécialisée dans le développement d’outils et de services pour aider les PME « à accepter les paiements par carte et à gérer les activité quotidiennes ».

Depuis le début de ses activités, le fournisseur de terminaux de paiements a attiré 27 clients en Afrique du Sud, dont 75 % n’acceptaient par la carte auparavant, grâce, notamment, à un lecteur de carte connectable aux smartphones et aux tablettes. « L’entreprise gagne plus de 1 500 nouveaux clients chaque mois, ce qui en fait le fournisseur indépendant de moyens de paiement par carte ayant la plus forte croissance en Afrique » se satisfait Yoco. La stratégie de la jeune pousse est de conclure des partenariats avec des entreprises assez tôt, et de les accompagner dans leur croissance.

commentaires