Ultimate magazine theme for WordPress.

Albert Frère – L’homme le plus riche de Belgique est décédé

40

Pendant plus de trois décennies, sous son impulsion, GBL est devenue une des plus grandes holdings d’Europe. Ses qualités professionnelles et humaines ont profondément marqué notre groupe”, écrit GBL. Groupe Bruxelles Lambert (GBL), “cotée en Bourse depuis plus de 60 ans, affichait une capitalisation boursière de 15 milliards d’euros, fin septembre 2018”, selon le communiqué. Le roi des spiritueux français Pernod Ricard, le cimentier LafargeHolcim, le groupe pétrolier Total et l’équipementier sportif Adidas figurent parmi les participations détenues par GBL actuellement.

Début 2015, Albert Frère avait lâché les rênes de sa holding phare GBL, mais il était resté président d’honneur du groupe. Né le 4 février 1926 près de Charleroi (sud), en plein cœur du bassin sidérurgique belge, il était le “fils d’un marchand de clous”, selon le titre d’une biographie écrite par le journaliste José-Alain Fralon, et est devenu l’homme le plus riche de Belgique. Peu brillant à l’école, il doit son ascension à son flair autant qu’à son culot. Il a d’abord pris la tête de la maison familiale Frère-Bourgeois, qui fabriquait des clous et des articles de ferronnerie.

Puis il a construit progressivement une société de commercialisation de l’acier qui deviendra vite la première de Belgique, avant de contrôler progressivement pratiquement toute la production sidérurgique de Charleroi. Au début des années 1980, en pleine crise de la sidérurgie, il avait cédé ses intérêts dans l’acier aux pouvoirs publics et, grâce au capital important réalisé dans l’opération, s’est lancé dans la finance.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires