Ultimate magazine theme for WordPress.

Angola : le fils de l’ex-président dos Santos placé en détention provisoire

7

José Filomeno dos Santos, ancien président du fonds souverain angolais et fils de l’ex-président angolais Jose Eduardo dos Santos, a été placé en détention provisoire lundi 24 septembre dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds portant sur 1,5 milliard de dollars.


José Filomeno dos Santos, surnommé Zénu, a été incarcéré, a annoncé le procureur général Alvaro Da Silva Joao dans un communiqué. « En raison de la complexité et de la gravité des faits et afin de garantir l’efficacité de l’enquête (…), le ministère public a décidé d’appliquer aux accusés une mesure de détention préventive », écrit le magistrat. « Les éléments de preuve rassemblés dans le dossier constituent des preuves suffisantes que les accusés se sont engagés dans des activités de corruption », a-t-il ajouté.

L’homme d’affaire angolo-suisse Jean-Claude Bastos de Morais, un de ses proches qui a géré une partie du fonds souverain, a lui aussi été placé en détention provisoire, selon le magistrat.


>>> À LIRE – Angola – Isabel dos Santos : chronique d’une chute annoncée


En mars dernier, José Filomeno dos Santos, surnommé Zenu, avait été inculpé pour avoir ordonné des virements suspects alors qu’il dirigeait le fonds souverain angolais. Jusque-là sous contrôle judiciaire, l’ancien président du fonds souverain angolais avait alors promis de « collaborer » avec la justice de son pays.

Il avait été nommé en 2013 par son père, le président José Eduardo dos Santos, à la tête du « Fundo Soberano de Angola », créé un an plus tôt et doté d’un capital de 5 milliards de dollars puisés dans la manne pétrolière du pays. Il a été limogé de son poste en janvier dernier par João Lourenço. Le président angolais, arrivé au pouvoir en septembre, a congédié de nombreux barons de l’ancien régime, au nom de la lutte contre la corruption.

commentaires