Ultimate magazine theme for WordPress.

Birdylabs lève 3 millions de dollars pour vous aider à mettre de l’argent de côté

14

Le montant

La start-up Birdylabs, qui développe un service d’aide à l’épargne, a bouclé un tour de table de 3 millions de dollars. Pour cette opération, la société a bénéficié de l’apport financiers du fonds d’investissement Rising Sun VC.

Le marché

Fondée en 2016 par Fabien Keller, Julien Mortuaire et Clément Flinois, Birdylabs a lancé une application mobile, baptisée «Birdycent», qui permet à ses utilisateurs de mettre de l’argent de côté sans s’en rendre compte. En effet, dès que l’utilisateur effectue un paiement par carte bancaire, l’application lui propose d’arrondir sa dépense à l’euro supérieur. La différence alimente ainsi le «compte-tirelire» de l’application. 

Passée par l’accélérateur de l’École Polytechnique, la jeune pousse a séduit les banques, au premier rang desquelles BNP Paribas et la Société Générale. «Nous disposions alors de deux belles références et d’une masse d’utilisateurs intéressante pour tester et développer une technologie d’épargne plus avancée», expliquent les fondateurs de Birdylabs. Outre la fonctionnalité permettant d’arrondir ses dépenses quotidiennes, la société développe également des algorithmes d’épargne basés sur l’analyse des transactions bancaires et propose aux banques un coach d’épargne intelligent pour épauler leurs clients. 

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Birdylabs de financer son expansion à l’international. En parallèle, la start-up prévoit de poursuivre le développement de sa technologie d’analyse des transactions par carte bancaire pour étendre ses services aux programmes de fidélisation et aux initiatives de dons. 

Birdylabs : les données clés

Fondateurs : Fabien Keller, Julien Mortuaire et Clément Flinois
Création : 2016
Siège social : Pleasanton (Californie)
Activité : service d’aide à l’épargne
Financement : 3 millions de dollars en octobre 2018

commentaires