Ultimate magazine theme for WordPress.

Chauffeur Privé débarque à Lisbonne pour prendre son envol en Europe

29

Chauffeur Privé débute son expansion à l’international. Pour ses premiers pas en dehors de l’Hexagone, la plateforme française de VTC a choisi de s’exporter à Lisbonne. Dans la capitale portugaise, Chauffeur Privé retrouvera la plupart de ses concurrents en France, Uber et Taxify, ainsi que l’Espagnol Cabify. 

Cette percée de l’entreprise française en dehors de son marché domestique doit être la première d’une expansion plus large à l’échelle européenne. Chauffeur Privé prévoit en effet de lancer son service dans une dizaine de villes en Europe au cours des deux prochaines années. Dans les prochains mois, la société dirigée par Yan Hascoët va notamment déployer ses chauffeurs à la cravate rouge à Genève. Pour s’étendre à l’international, Chauffeur Privé vise principalement des métropoles de plus de deux millions d’habitants où le service est susceptible de répondre davantage aux besoins de la population par rapport à des villes de 100 000 habitants.

Chauffeur Privé propulsé par la puissance financière de Daimler 

Le lancement de Chauffeur Privé à Lisbonne est l’un des premiers mouvements majeurs réalisés par la société française depuis qu’elle est tombée dans l’escarcelle de Daimler en décembre dernier. Le constructeur allemand, qui possède notamment les marques Mercedes et Smart, avait en effet pris une participation de plus de 50% dans le capital de la plateforme française, alors valorisée aux alentours de 200 millions d’euros. 

D’ici 2019, Daimler devrait devenir totalement propriétaire de Chauffeur Privé via sa filiale Daimler Mobility Services, dédiée aux services de mobilité, qui devrait prendre 100% du capital de la plateforme de VTC. En 2017, le constructeur allemand a vu son bénéfice net bondir de 24%, à 10,9 milliards d’euros, et son chiffre d’affaires progresser de 7%, à 164,3 milliards d’euros. Des chiffres qui permettent à Chauffeur Privé d’envisager rapidement une montée en puissance en Europe. 

Lancée en mars 2012 par Yan Hascoët, Othmane Bouhlal et Omar Benmoussa, l’entreprise française s’est imposée comme un des leaders français des plateformes de VTC. Opérationnelle à Paris, Lyon et sur la Côté d’Azur en France, la plateforme revendique 2 millions de clients et 18 000 chauffeurs. La société a notamment su tirer son épingle du jeu avec ses chauffeurs en costume, identifiables à leur cravate rouge, emblème de l’entreprise, et des courses avec un prix définitif connu à l’avance, système repris depuis par ses concurrents, dont Uber, le leader du secteur.

commentaires