Ultimate magazine theme for WordPress.

[Chronique] L’enseignement gratuit en Sierra Leone, un enjeu crucial

25
Par

Damien Glez est dessinateur-éditorialiste franco-burkinabè

© Glez

Depuis septembre, l’enseignement primaire et secondaire est gratuit en Sierra Leone, conformément à la promesse de campagne de Julius Maada Bio.


En ce mois de septembre, Julius Maada Bio, le nouveau président sierra-léonais, tient l’une de ses grandes promesses de campagne : la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire. Frais de scolarité et fournitures sont désormais à la charge de l’État.

Un enjeu crucial pour cette ancienne colonie britannique de 6,3 millions d’habitants : en 2015, un rapport de l’Unesco avait souligné que plus de la moitié des Sierra-Léonais âgés de plus de 15 ans étaient analphabètes.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


commentaires