Ultimate magazine theme for WordPress.

CONCESSION DU PORT : le fils d’Alpha Condé indexé

13

A force de fouiner, les travailleurs du port autonome de Conakry qui ne se résignent toujours pas à accepter la concession du terminal conventionnel à la société turque, Albayrak, viennent de sortir un nom de leur chapeau. La raison de la détermination du président de la République à faire passer ladite concession serait liée au fait que son fils, Mohamed Alpha Condé, est actionnaire de l’entreprise turque.  Bref, l’opacité de la transaction cacherait du népotisme.

 La révélation a été faite ce jeudi 13 septembre 2018. Le  fils du président de la république, Mohamed Condé détiendrait 30 % des actions d’Albayark.  «  Selon des informations que nous avons  reçues,  le président de la république  a décidé que ce contrat rentre en vigueur contre vents  et marrées C’est  parce que son fils, Mohamed Condé, est actionnaire  à hauteur de  30% de la société turque », a expliqué Cheick Touré, secrétaire général de la Délégation syndicale des travailleurs du port, au terme d’une rencontre à la Bourse du travail.

Réagissant par la même occasion aux propos du ministre des Transports qui disaient récemment qu’aucun des 4000 travailleurs ne serait licencié, Cheick Touré pense que ces propos prouvent qu’Aboubacar Sylla est dans un domaine qu’il ne maîtrise pas. «  Aboubacar Sylla me maitrise pas ce dossier, ni le domaine portuaire d’ailleurs. C’est un ingénieur géologue qui ne parle  que de la forme et non du fond du dossier », a-t-il déclaré.  Avant de préciser que le port autonome de Conakry a un effectif de 650 emplois directs et 800 emplois indirects.  « Donc, dire qu’il y a 4000 travailleurs au port autonome de Conakry,  ce n’est pas vrai.  Ce sont  les dockers qui font 4000 et ils relèvent de la marine marchande et leur main d’œuvre est payée par l’association des armateurs et des consignataires au  niveau du transport maritime », a-t-il souligné.  A son avis, le ministre a du mal à faire la différence entre le port autonome et les autres sociétés du port.


Pour terminer, le secrétaire général du syndicat du port a  annoncé : «  le lundi prochain nous allons tenir notre assemblée générale, ensuite une grande marche  est  en perspective ».

Balla Yombouno

Print Friendly, PDF & Email
commentaires