Ultimate magazine theme for WordPress.

Congo-Brazzaville : deux Français inculpés à Lyon pour projet d’assassinat d’un opposant congolais

23

Soupçonnés d’avoir projeté l’assassinat d’un opposant originaire du Congo-Brazzaville, deux Français âgés d’une cinquantaine d’années ont été inculpés à Lyon.


Nés en 1961 et 1967, les deux Français ont été inculpés à Lyon pour « participation à une association de malfaiteurs » et « détention d’explosifs », a appris l’AFP le 13 septembre de source proche de l’enquête. Ils ont par la suite été placés sous contrôle judiciaire, contre l’avis du parquet, qui a fait appel de cette décision.

La justice française leur reproche d’avoir projeté d’assassiner, « dans les prochaines semaines », un opposant du président Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, domicilié en région parisienne.

Cible encore inconnue

L’identité de la personne visée n’a pas été divulguée, pas plus que le mode opératoire des auteurs présumés. Une information judiciaire a toutefois été ouverte par le parquet de Lyon.

Le 10 novembre 2015, le général Ferdinand Mbaou, opposant et ex-patron de la sécurité présidentielle au Congo-Brazzaville, en exil en France, avait été blessé par balles à l’épaule au nord de Paris. L’auteur de cette tentative d’homicide n’avait pas été retrouvé.

commentaires