Ultimate magazine theme for WordPress.

Corée du Sud – Ils ont grossi exprès pour éviter le service militaire

8

L’armée sud-coréenne a accusé mardi 12 étudiants d’avoir délibérément pris du poids pour éviter le service militaire, obligatoire en Corée du Sud. Les jeunes gens qui étudiaient tous la musique classique dans la même université de Séoul ont absorbé des protéines en poudre et bu de vastes quantités de jus le jour de leur examen d’aptitude physique, a déclaré le service des relations humaines de l’armée.

«Les élèves ont partagé des tuyaux sur la prise de poids dans une discussion en ligne», a-t-il dit. Ils ont en particulier bu du jus contenant de la pulpe d’aloe vera, réputée rester dans le corps plus longtemps que les autres aliments.

Service obligatoire

Le service militaire d’une durée minimale de 21 mois est obligatoire pour tous les jeunes hommes en Corée du Sud. Ils doivent s’enrôler dans l’armée avant l’âge de 28 ans. Ceux qui sont considérés comme en surpoids, ou trop maigres, ou qui sont victimes de certaines maladies ou handicaps, sont exemptés du service militaire à proprement parler mais doivent travailler dans les services publics, comme les tribunaux ou les bibliothèques.

La ruse des élèves avait fonctionné avant que l’armée ne découvre le pot aux roses, semble-t-il en mettant la main sur les échanges en ligne des intéressés. Deux étudiants ont déjà fini leur service civil, quatre sont en train de l’effectuer et six attendaient leur affectation dans la fonction publique.

La justice saisie

L’armée a transmis l’affaire au parquet. S’ils sont renvoyés devant un tribunal puis condamnés, ils devront de nouveau passer l’examen d’aptitude physique, et pourraient finir par effectuer malgré tout leur service militaire, a prévenu l’armée.

Seuls évitent la conscription les médaillés des Jeux olympiques et des Jeux asiatiques. La star de Tottenham Son Heung-min a ainsi gagné une exemption lors des récents Jeux asiatiques de Jakarta en apportant la médaille d’or à l’équipe de football de Corée du Sud.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires