Ultimate magazine theme for WordPress.

Costa Rica – Un dernier SMS inquiétant, puis un silence de mort

12

La dernière fois que Carla Stefaniak a été vue vivante, c’était le mardi 27 novembre. En vacances au Costa Rica avec sa belle-sœur, l’Américaine de 36 ans devait prendre l’avion le lendemain, jour de son anniversaire, pour rentrer en Floride. La jeune femme a bien enregistré son billet, mais elle n’est jamais montée dans l’appareil, écrit Fox 13. Sa camarade de voyage devant rentrer plus tôt que prévu, Carla l’avait conduite à l’aéroport mardi, avant de rendre sa voiture de location et prendre un Uber qui devait la ramener à son logement Airbnb.

Une fois rentrée, aux alentours de 16-17h, la touriste a envoyé un message à sa belle-sœur. «La dernière fois que nous avons eu des nouvelles d’elle, c’était le 27 novembre vers 20h. Elle disait qu’il pleuvait très fort et qu’il n’y avait plus d’électricité. Elle a ajouté: “C’est assez flippant ici”», raconte April Antonieta sur Facebook. Depuis ce dernier message inquiétant, l’Américaine n’a plus donné signe d’activité sur les réseaux sociaux. Elle n’a par ailleurs répondu à aucun message d’anniversaire envoyé par ses amis. La famille de Carla en est certaine: elle a été enlevée.

Un corps retrouvé derrière la maison

«Elle n’a aucune raison d’avoir coupé le contact avec tout le monde. Cela fait cinq jours», expliquait April, morte d’inquiétude. Dans l’espoir de retrouver sa sœur, Carlos Caicedo a sauté dans un avion et a fouillé la villa de location de Carla. «Tout a disparu. Elle est partie avec tout sur elle», a-t-il témoigné. Selon le propriétaire du logement, la jeune femme a été vue tôt le mercredi matin monter dans un Uber avec ses bagages. Son avion ne décollant qu’à 13h, la famille de l’Américaine peine à croire qu’elle soit partie si tôt pour l’aéroport. «Aucun d’entre nous ne croit vraiment cette histoire de 5h du matin, parce qu’elle n’a aucun sens. Nous savons qu’elle a été kidnappée», affirme April.

La disparition de Carla pourrait bien connaître une issue dramatique. Lundi, le corps d’une femme a été retrouvé à proximité du logement loué par Carla, annonce le «Miami Herald». Selon Walter Espinoza, un porte-parole du gouvernement costaricien, le cadavre était emballé dans du plastique et enterré à l’arrière de la maison. Même si l’identité de la victime ne fait plus vraiment de doute, la police a insisté sur le fait que pour l’heure, elle ne peut confirmer qu’il s’agit bien de Carla, en raison de l’état de décomposition du corps. Selon ABC Action News, du sang a été prélevé dans la villa et expédié à un laboratoire. La famille de l’Américaine est désormais suspendue aux résultats de l’autopsie.

(L’essentiel/joc)

commentaires