Ultimate magazine theme for WordPress.

Dark net – Ils déballent leurs colis achetés sur le Dark Web

119

Le Dark Web est le coin le plus sombre et dérangeant d’Internet. Cet endroit grouille de nombreuses drogues, de tueurs à gages, d’imprimantes contrefaites et toutes sortes de choses possibles et imaginables. Pour l’internaute moyen, ce lieu virtuel est en grande partie inaccessible, tant que l’on ne s’y intéresse pas plus en détail.

Malgré la maigre fiabilité du site, un nombre important de youtubeurs y ont commandé un colis au hasard pour relever le «Dark Web Challenge». Des vidéos sont visionnées des millions de fois et se basent sur la tendance populaire des «Mystery Unboxing Videos», (déballage de colis mystérieux) dans lesquelles les Vloggers ouvrent des paquets devant la caméra (provenant d’Ebay ou Amazon) pour en découvrir le contenu surprise.

Des millions de clics pour des objets bizarres

Les amateurs audacieux font un pas de plus et ouvrent des paquets qu’ils auraient commandés sur le Dark Web. Certains des clips sont de toute évidence mis en scène dans le but de choquer, par exemple lorsque des «organes humains» couverts de sang sont sortis de la boîte. D’autres semblent être plus réels. La vidéo de déballage de Tom Stanniland compte plus de 4,7 millions de vues après seulement quelques jours. «C’est la chose la plus horrible que j’aie jamais faite», avoue le Britannique.

Il a commandé une série de cinq colis d’une valeur d’environ 530 euros chacun, dont certains étaient remplis d’objets bizarres et très dérangeants. Des ours en peluche remplis de drogues, des poupées à croix gammée, un livre satanique pour enfants, des vêtements ensanglantés et une XBox OneX complètement neuve.

Marchandise de contrebande volée

Jonathan Pace, de l’Université de Stanford, met en garde dans une interview avec Shortlist: «Si les boîtes à mystères sont remplies d’objet de haute qualité en parfait état, il y a de grandes chances que ce soit des marchandises de contrebande volées, qui ne pourraient pas être directement vendues sur le marché noir».

L’expert estime également que les innombrables vues sur les vidéos ne valent pas la peine de s’exposer à un tel risque – d’autant plus que la légalité ne peut être garantie et que l’on peut facilement devenir complice: «Les activités du marché noir sont dangereuses, et l’introduction de l’anonymat numérique rend la situation d’autant plus risquée».

(L’essentiel)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires