Ultimate magazine theme for WordPress.

Décès de l’ex-président US – Deuil national au Kosovo pour Bush

28

Le Kosovo a proclamé une journée de deuil national, mercredi, après le décès de George H.W. Bush, un des premiers alliés des Kosovars albanais dans l’ancienne province serbe qui a proclamé son indépendance en 2008, a annoncé mardi Pristina.




L’ancien président américain George H.W. Bush est décédé



Le Kosovo est inconditionnellement pro-américain. À l’exception des secteurs où vit la minorité serbe, les bannières étoilées y sont omniprésentes, devant les institutions gouvernementales, les entreprises ou les domiciles, signe de gratitude pour la campagne de bombardements par une coalition occidentale menée par les États-Unis. Cette opération militaire a permis au Kosovo de s’émanciper de la tutelle serbe en 1999. Président à cette période, Bill Clinton a sa statue et son boulevard dans le centre de Pristina. Quant au fils de George H.W.Bush, George W. Bush, il y a son avenue.

Drapeaux en berne

Mais George Bush père est également très populaire pour avoir très tôt soutenu les Albanais du Kosovo. Son administration avait reçu leurs représentants à Washington et, dès 1992, il avait averti l’homme fort de l’époque en Serbie, Slobodan Milosevic, que les États-Unis répondraient militairement s’il provoquait un conflit au Kosovo.

Mercredi, les drapeaux du Kosovo seront en berne dans le pays, ainsi que dans les ambassades du Kosovo en signe de «respect d’État et civique pour la contribution (de Bush) à la liberté du Kosovo», selon un communiqué de la présidence kosovare. Dans les écoles, les premiers cours de la journée seront dédiés à l’ancien président américain (1989-93).

La guerre du Kosovo (1998-99, plus de 13 000 morts) entre indépendantistes kosovars albanais et forces serbes s’était achevée quand la Serbie, soumise à la campagne de bombardements, avait retiré ses troupes. Belgrade ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

commentaires