Ultimate magazine theme for WordPress.

DINGUIRAYE : ABBDOULAYE BAH REJOINT SA DERNIERE DEMEURE !

83

La ville de Dinguiraye était en ébullition ce vendredi 22 juin 2018.  En plus des journalistes mobilisés en grand nombre, plusieurs personnalités du pays, notamment les ministres Moustapha Naïté, Ibrahima Kourouma, Khalifa Gassama Diaby  et l’épouse du chef de fil de l’opposition, Halimatou Dalein Diallo,  y étaient pour accompagner  Abdoulaye Bah, éminent journaliste,  dans sa  dernière demeure.

 Dès 8h, la délégation officielle, fraîchement rentrée de Conakry,  s’est rendue dans la famille mortuaire. Les obsèques  ont démarré par la lecture du saint Coran, puis les témoignages de certains membres de la famille d’Abdoulaye Bah. « Depuis qu’il est né, il ne m’a jamais désobéi. Il a toujours fait ce que je lui ai demandé. Vous avez fait de cette visite et de votre relation avec Abdoulaye bah, la brique qui va construire votre avenir. Lui, Abdoulaye bah, a été le sacrifice pour que vous, ses amis, puissiez réussir. Voyez combien de fois vous l’avez honoré avec tout ce monde », a déclaré  Elhadj Thierno Mamadou Bhodjè Bah, imam de la grande mosquée de Dinguiraye et père du défunt. Il est ensuite revenu à sa mère, Assatou Bah,  d’exprimer ses émotions : « je  suis très émue ! Je vous pris de lui pardonner pour toutes ses erreurs commises. Si vous voyez que je ne pleure pas, c’est parce que vous êtes à mes côtes et que vous m’assistez moralement. Je bénie Abdoulaye à jamais». A son tour, les larmes aux yeux, Marie Louise Bah, épouse du défunt,  a dit : « Lorsque j’ai appris qu’il est mort, j’ai dit  qu’il m’a trahie. Que ce n’est pas ce qu’on c’était dit ! Qu’on s’était juré de vivre ensemble pendant longtemps, avoir des enfants et des petits enfants. Malheureusement, Dieu en n’a voulu autrement. Que Dieu soit loué. Je garde que de beaux souvenirs de mon mari. Il était le meilleur mari du monde ».

 Delà, le corps a été transporté à la grande mosquée d’El Hadj Oumar Tall. Après la prière du vendredi,  les parents, amis et collaborateurs, mobilisés en grand nombre,  ont conduit Abdoulaye Bah dans sa dernière demeure, aux cotés de nombreuses personnes qui lui étaient chères. Né le 10 mars 1977,  notre confrère est  décédé le 17 juin 2018, suites  à un accident de circulation, alors qu’il était dans l’exercice de son métier. Que son âme repose en paix !

Ibrahima Kindi Barry, envoyé spécial

Print Friendly, PDF & Email
commentaires