Ultimate magazine theme for WordPress.

Élections européennes – Juncker traité «d’ivrogne» par un candidat RN

26

Passé au cours de la semaine dans les rangs du Rassemblement national (ex-FN), l’ancien ministre français Thierry Mariani s’en est violemment pris à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lors de son premier discours en tant que candidat RN aux européennes.

Comme pour marquer le coup, l’ex-Républicain s’est lancé sur un des terrains favori de l’extrême droite en Europe en qualifiant le Luxembourgeois «d’ivrogne notoire qui incarne le bateau ivre de l’Europe».

Plus qu’une attaque personnelle, ce type de discours vise donc également à décrédibiliser la Commission européenne, à bientôt quatre mois des élections européennes.

Des allégations récurrentes

Ce n’est pas la première fois que Jean-Claude Juncker est visé par de telles allégations. Il avait notamment été traité d’alcoolique en pleine séance en juillet dernier.

Une vidéo montrant le natif de Redange-sur-Attert titubant au sommet de l’OTAN avait également suscité des commentaires. Son porte-parole avait démenti une quelconque ivresse, expliquant que M. Juncker était alors victime d’une sciatique.

En octobre dernier, le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini avait aussi taclé l’ancien Premier ministre luxembourgeois en répondant ne vouloir parler «qu’avec des gens sobres», suite aux critiques de Jean-Claude Juncker sur le budget italien.

(th/L’essentiel)

commentaires