Ultimate magazine theme for WordPress.

Emmanuel Macron en Égypte dans un contexte de répression alarmant

31

Emmanuel Macron et Abdel Fattah al-Sissi à l’Élysée, le 24 octobre 2017. © Kamil Zihnioglu/AP/SIPA

Au lendemain du huitième anniversaire de la révolution égyptienne et alors que les répressions d’opposants se sont intensifiées ces dernières années, le président français Emmanuel Macron va entamer une visite d’État dans le pays, du 27 au 29 janvier.


Ce matin, les rues du Caire étaient étrangement silencieuses. C’était un vendredi, certes. Mais après la salât al-Gomaa, les rues ne se sont pas remplies de nouveau comme à l’accoutumée. Le centre-ville est resté morne. Car ce 25 janvier, l’Égypte célébrait le huitième anniversaire de sa révolution perdue. Bien tristement. Sans effusion, sans joie et sans colère.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


commentaires