Ultimate magazine theme for WordPress.

Emploi : 3 questions à la DRH de Canal+ International

8

Directrice des ressources humaines de Canal+ International, Clarisse Petit recrute chaque année entre 150 et 200 personnes en Afrique. Elle détaille pour JA les postes à pouvoir actuellement et les profils qui plaisent au groupe audiovisuel.

Nous recrutons tous les ans sur nos métiers principaux, c’est-à-dire le commerce, le marketing, la communication mais aussi la logistique, l’informatique et la finance. En 2017, nous avons recruté 170 personnes et sommes sur les mêmes besoins pour 2018. Plus spécifiquement, nous avons en ce moment de gros besoins en contrôle de gestion et sur des experts en système d’information.

>> LIRE AUSSI : Afrique de l’Ouest : ces secteurs qui recrutent

Quels types de profils cherchez-vous ?

Nos besoins sont égaux sur l’ensemble de nos filiales qui se concentrent en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale. C’est pourquoi nous recherchons en priorité des profils qui n’ont pas peur d’être mobile et qui ont envie de développer leurs compétences. La mobilité nous permet de proposer des carrières variées et de développer les compétences. Pour certains profils, il arrive aussi que nous proposions un poste au siège afin de préparer un collaborateur à revenir sur le continent sur un poste à responsabilité. C’est aussi une façon de retenir nos talents.

>> LIRE AUSSI : Emploi : 3 questions au DRH de Bolloré Transport & Logistics

Comment les candidats peuvent postuler à vos offres ?

Nous gérons les recrutements pour les postes de direction depuis le siège de Paris. Plus globalement, nous avons un site sur lequel nous postons l’ensemble de nos besoins. Nous communiquons également beaucoup sur LinkedIn. Si j’ai un conseil à donner aux candidats, c’est donc de soigner leur présence sur ce réseau, de suivre notre page et de se rapprocher des filiales elles-mêmes pour proposer leur candidature. Elles sont généralement de taille humaine et il est facile d’identifier ses dirigeants et de les contacter.

commentaires