Ultimate magazine theme for WordPress.

En Allemagne – Membre de l’EI, elle a laissé mourir une fillette

55

Une Allemande, membre présumée du groupe État islamique (EI) en Irak, soupçonnée notamment d’y avoir laissé mourir une fillette, réduite en esclavage, est poursuivie pour «crimes de guerre», a annoncé vendredi, le parquet fédéral.

Jennifer W., 27 ans, avait rejoint en septembre 2014, l’EI, en Irak et a, selon le parquet, rapidement gravi les échelons de l’organisation. Elle aurait d’abord, entre juin et septembre 2015, fait partie de la police des mœurs de l’EI, à Falloujah et Mossoul. Cette force veillait notamment à ce que les femmes respectent les règles de conduite et d’habillement fixées par l’organisation. Ses membres circulaient armés de fusils d’assaut et de vestes explosives. Jennifer W. aurait reçu un salaire d’entre 70 et 100 dollars par mois.

À quand le procès?

Elle aurait aussi acheté à l’été 2015, avec son mari, une fillette de 5 ans, réduite en esclavage. Mais la fillette est «tombée malade et a souillé un matelas», selon le bureau du procureur. Pour la punir, le mari l’a enchaînée en pleine chaleur et l’a laissée mourir de soif, sans que son épouse allemande intervienne.

Cette dernière a finalement été interpellée en janvier 2016, à Ankara, à la sortie de l’ambassade d’Allemagne, où elle était venue refaire ses papiers. Expulsée vers l’Allemagne, Jennifer W. a tenté de regagner la Syrie à l’été 2018, mais elle a été arrêtée le 29 juin, et placée en détention. La date de son procès, au cours duquel elle encourt la réclusion à perpétuité, n’a pas été fixée.

(L’essentiel/nxp/afp)

commentaires