Ultimate magazine theme for WordPress.

En Chine – Une ville entière «avalée» par une tempête de sable

5

Une violente tempête de sable a frappé une ville du nord-ouest de la Chine, perturbant la circulation automobile et incommodant fortement la vie quotidienne des habitants, ont indiqué des médias d’État. Une vidéo publiée par la télévision CCTV montrait un nuage de sable enveloppant dimanche d’un brouillard jaune la localité de Zhangye, dans la province du Gansu. Des images de l’agence de presse Chine nouvelle présentaient des habitants déambulant dans les rues en se couvrant le visage avec des écharpes. La visibilité était réduite à 100 mètres dans certains quartiers de la ville, et la police a été déployée pour assurer la sécurité le long des voies, a indiqué CCTV.

Les automobilistes ont été invités à réduire la vitesse de leur véhicule, et des policiers dirigeaient la circulation vêtus de gilets à bandes réfléchissantes. Les autorités municipales ont pointé le risque d’incendie lié à la sécheresse et appelé les habitants à «prendre leurs précautions».

Particules dangereuses

Des tempêtes de sable frappent régulièrement la moitié nord du pays durant la saison sèche. Des vents venus du désert de Gobi soufflent alors fort, assèchent le sol, et recouvrent les villes d’un voile jaune. Par ailleurs, la capitale, Pékin, était frappée lundi par un épais brouillard de pollution. De nombreux habitants portaient des masques pour se protéger.

La concentration de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5) – particulièrement dangereuses car elles pénètrent profondément dans les poumons – ont atteint durant la journée plus de 380 microgrammes par m3, selon le site spécialisé aqicn.org. Un taux très au-dessus du seuil maximal de 25 recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une exposition de 24 heures. Une tempête de sable venant du nord-ouest devrait également frapper Pékin prochainement, selon Chine nouvelle.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

commentaires