Ultimate magazine theme for WordPress.

En France – Gérard Collomb va aussi quitter le gouvernement

11

Le gouvernement devrait perdre un nouveau poids lourd l’année prochaine: dans un entretien à l’Express, Gérard Collomb annonce qu’il sera candidat à Lyon en 2020 et envisage de quitter son poste de ministre de l’Intérieur après les européennes de 2019 pour faire campagne. «C’est loin, les municipales. Si d’ici là on ne m’a pas diagnostiqué de maladie grave (rires), je serai candidat à Lyon». Au détour d’un long entretien à L’Express paru mardi, le numéro 2 du gouvernement a mis fin aux spéculations sur son implication dans les futures batailles municipales lyonnaises.

«Je pense que les ministres qui veulent être candidats aux municipales de 2020 devraient pouvoir quitter le gouvernement après la bataille des européennes» de mai 2019, a ajouté M. Collomb, âgé de 71 ans. «Je ne serai pas ministre de l’Intérieur jusqu’à l’avant-dernier jour. À partir d’une certaine période, il vaut mieux être totalement disponible pour la campagne», a-t-il complété.

«Manque d’humilité»

Maire de Lyon pendant 16 ans avant d’être nommé en mai 2017 au poste stratégique de ministre de l’Intérieur par Emmanuel Macron, dont il est un des fidèles depuis près de deux ans, Gérard Collomb a choisi d’annoncer son futur départ très en amont, au risque d’ajouter de la confusion à une rentrée déjà agitée pour l’exécutif. Suites de l’affaire Benalla, valse hésitation sur l’impôt à la source, cacophonie sur les droits de succession ou encore départ surprise de Nicolas Hulot, autre poids lourd du gouvernement: l’exécutif semble patiner pour cet An II du quinquennat, sur fond de sondages en chute.

Habituel relais discipliné de la parole élyséenne, Gérard Collomb avait d’ailleurs surpris en pointant du doigt le «manque d’humilité» de l’exécutif, le 6 septembre. «On se dit les choses en face», a assuré le ministre à L’Express à propos d’Emmanuel Macron, avec qui il avait jusqu’ici revendiqué une relation «quasi filiale».

(L’essentiel)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires