Ultimate magazine theme for WordPress.

En Russie – Une parade pour les 75 ans du siège de Leningrad

22

Des chars et des systèmes de défense anti-aérienne ont défilé dimanche dans le centre de Saint-Pétersbourg pour les cérémonies du 75ème anniversaire de la fin du terrible siège de Leningrad qui a causé la mort d’au moins 800 000 personnes entre 1941 et 1944. La parade s’est tenue sous la neige près du musée de l’Ermitage. Devant des centaines de spectateurs, par une température de -11°C, plus de 2 500 militaires, certains portant l’équipement des soldats de l’époque, ont défilé. La foule a observé une minute de silence au son d’un métronome. Lors du siège, la vitesse d’un métronome indiquait par radio aux habitants l’imminence de bombardements aériens.

Alors que Leningrad comptait trois millions d’habitants avant la guerre, plus de 800 000 personnes ont succombé à la faim, la maladie ou aux bombes pendant les 872 jours de siège par les armées d’Hitler. Avant les célébrations, près de 5 000 personnes ont signé une pétition appelant les autorités à annuler la parade militaire, qualifiée de «carnaval sacrilège». «Je suis contre le militarisme», avait déclaré avant le défilé Yakov Gilinsky, un survivant du siège âgé de 84 ans. Certains estiment que l’argent consacré au défilé aurait dû être versé aux survivants du siège.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov n’a pas souhaité commenter la pétition, affirmant que Saint-Pétersbourg était connue pour «la richesse de ses traditions» en matière de controverses. Pour le porte-parole, il s’agit «d’une date très importante pour le pays tout entier, pour tous les Russes et personnellement pour le président Poutine». Vladimir Poutine, 66 ans, n’était pas né pendant le siège, mais son frère aîné y a trouvé la mort. La mère de M. Poutine, quant à elle, a failli mourir de faim lors du blocus, tandis que son père, qui combattait dans l’armée rouge, a été blessé non loin de Leningrad.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires