Ultimate magazine theme for WordPress.

ENTREPRENEURIAT/JEUNE : le PM lance le programme ‘’INTEGRA’’

12

Le premier ministre,  Ibrahima Kassory Fofana,  a officiellement lancé ce lundi 19 novembre 2018, le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes de Guinée (INTEGRA). La cérémonie  a connu  une forte mobilisation des membres du gouvernement, ainsi que la délégation de la  coordination générale de l’Union européenne.

Dans son discours de circonstance, la coordinatrice générale d’INTEGRA, Fanta Cissé, se faisant la porte-parole des bénéficiaires, note l’espoir qu’il suscite déjà au niveau des  jeunes et des femmes. «  …il doit   permettre aux jeunes guinéens de trouver un  remède à leur souffrance  qui touche la plupart d’entre eux et les pousse  à prendre le chemin d’une aventure », dit-elle.

Anancha Gonzalez, Directrice exécutive du centre de commerce international (CCI), quant à elle, s’est tout d’abord attardée sur le fait que selon, la Guinée, ces dernières années, a renoué avec une certaine croissance économique. En conséquence, dit-elle, «  notre objectif commun doit être d’accroitre la capacité du secteur privé  à créer des emplois durables à travers l’entrepreneuriat et à travers l’entreprise. Pour cela, nous devons nous concentrer sur les micros crédits et sur les moyennes entreprises ».

Saisissant la balle au bond,  le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana,    souligne  que  le programme INTEGRA  constitue un nouvel instrument  de renforcement de la gestion de la migration. « Il vise  à créer  des opportunités permettant d’accroitre  l’accès des jeunes à des emplois durables, à  assurer  leur employabilité et à faciliter  leur insertion socioprofessionnelle. En cela, il cadre parfaitement avec les priorités identifiées  dans le plan national de  développement économique et social  dont notre pays  s’est doté pour répondre aux défis de développement », déclare-t-il.

A l’adresse des jeunes, principalement concernés par  ce projet, Ibrahima Kassory Fofana recommande : «  je voudrais du haut de cette  tribune, lancer un vibrant appel à saisir  l’opportunité de ce programme pour renforcer (vos) compétences, apprendre de nouveaux métiers pour se prendre en charge et créer  de la richesse et de l’emploi».


Plutôt ambitieux, le programme se fixe pour objectif l’accompagnement direct de plus de 15.000 jeunes. L’idée étant de s’en servir pour faire face au phénomène migratoire  qui soustrait au pays  des pans importants de son capital de talents. Ainsi, en collaboration avec les autorités guinéenne, l’Union européenne finance le programme,   à titre de don, à hauteur de  65 millions d’euros, soit  670  milliards GNF,  prélevés  dans son fonds fiduciaire d’urgence en faveur  de la stabilité  et de la  lutte contre les causes profondes de la migration  irrégulière.

Balla Yombouno

628742308

Print Friendly, PDF & Email
commentaires