Ultimate magazine theme for WordPress.

FEGUIFOOT vs SUPER V: Antonio Souaré requis à la barre

10

Le procès Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) contre Salifou Camara Super V et ses coaccusés s’est poursuivi ce mercredi au Tribunal de première instance de Kaloum. L’ancien président de la Féguifoot et ses compagnons d’infortune que sont Ibrahima Blasko Barry, Alya Camara et Aboubacar Morton Soumah sont accusés d’abus de confiance et atteinte à l’image d’autrui. A la différence des audiences précédentes, celle d’aujourd’hui a connu la présence effective de Salifou Camara. Et c’est désormais l’autre protagoniste de la crise, à savoir Mamadou Antonio Souaré, l’actuel patron  de la Fédé, dont la comparution a été demandée par les avocats de la défense. Des avocats qui s’emploient également à contester la compétence du tribunal à juger l’affaire.

Bien que ses avocats étaient dans la salle, Super V a tenu à se défendre lui-même. Document en main, il a notamment assené: « Pourquoi Mamadou Antonio Souaré n’est pas là, alors que c’est lui le bourreau. C’est lui qu’on a vu sur les images tenir des conférences de presse pour parler des audits. Il se sert de la Féguifoot pour régler des comptes« . Autrement, poursuit-il: « la FIFA, dans son tribunal avec sa chambre de jugement tranche. Si quelqu’un n’est pas satisfait, on renvoie l’affaire au tribunal d’arbitrage du sport« .

Du groupe des accusés, seul Alya Camara n’était à l’audience de ce matin.

Balla Yombouno,

Print Friendly, PDF & Email
commentaires