Ultimate magazine theme for WordPress.

France/Grand Est – De faux agents des eaux volaient des retraités

49

Quatre personnes ont été écrouées après le démantèlement d’une équipe qui se faisait passer pour des agents Veolia pour commettre une cinquantaine de vols en France au préjudice de personnes âgées, a indiqué jeudi la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Six personnes issues de la communauté des gens du voyage ont été interpellées le 7 novembre en Charente-Maritime et dans le Pas-de-calais par la section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg et l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), avec l’appui de l’antenne du GIGN de Tours, a indiqué la Jirs dans un communiqué.

Les suspects – trois hommes jouant les faux agents Veolia, deux compagnes et un receleur – ont été mis en examen «des chefs de vols en bande organisée, recels de vols en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment» à l’issue de leur garde à vue. Quatre ont été écroués et deux ont été placés sous contrôle judiciaire. L’équipe est soupçonnée «d’avoir commis une cinquantaine de vols par fausse qualité au préjudice de personnes âgées résidant dans les régions Auvergne Rhône-Alpes, Grand Est, Bourgogne Franche-Comté, Centre Val-de-Loire et Bretagne» depuis le mois de mai, est-il ajouté.

Plus de 210 000 euros

«Le mode opératoire se traduisait par l’intervention de deux faux agents des eaux Veolia prétextant une intervention sur le réseau de distribution d’eau au domicile des victimes», a détaillé la Jirs. «Après de prétendues vérifications, les malfaiteurs signalaient des anomalies imaginaires nécessitant l’utilisation d’un produit très nocif susceptible d’entraîner l’oxydation des bijoux», est-il ajouté. Les victimes, âgées de 79 ans à 84 ans, regroupaient alors dans un sac bijoux et argent puis le plaçaient au réfrigérateur sur les conseils des voleurs présumés.

Ces derniers s’emparaient du butin après avoir détourné l’attention des personnes âgées. Les premiers faits ont été détectés dans l’Ain puis dans le Bas-Rhin par l’OCLDI, qui a ensuite fait le lien avec des vols similaires dans 25 départements. Lors des perquisitions, «quatre véhicules récents, 1,4 kg de bijoux, 21 pièces d’or et du matériel multimédia» ont été saisis, a précisé la Jirs. Les gendarmes ont aussi découvert «des perruques, des chasubles à l’effigie de l’entreprise Veolia». «Trois saisies sur comptes bancaires ont été réalisées», pour un montant de plus de 210 000 euros au titre des avoirs criminels, est-il détaillé.

(L’essentiel)

commentaires