Ultimate magazine theme for WordPress.

France/Grand Est – Elle tue son amant puis se suicide à Longwy

32

C’est parce qu’elle n’avait pas de nouvelles de son fils de 34 ans qu’une dame, résidant à Longuyon, a prévenu les gendarmes mercredi en fin de matinée. Dans l’après-midi, la voiture du jeune homme était repérée devant l’appartement de sa maîtresse à Longwy, avec laquelle il entretenait une relation depuis un an et demi. Et c’est finalement en début de soirée, vers 20h et puisque l’homme ne s’était toujours pas manifesté, que les forces de l’ordre ont décidé d’entrer dans le logement.

Là, elles ont découvert le cadavre du trentenaire, père de deux enfants et qui vivait avec leur maman. Sa maîtresse, âgée de 38 ans, l’a poignardé à mort, laissant son corps ligoté au pied du lit. C’est elle qui a avoué les faits dans une lettre laissée dans l’appartement et trouvée par les gendarmes, dans laquelle elle aurait indiqué ne pas avoir supporté d’apprendre qu’il avait une vie de famille. «Les premières constatations permettent de déterminer qu’elle est l’auteure des coups de couteau mortels», a précisé le procureur de la République à Briey, Yves Le Clair.

Enfant confiée à un proche

Le corps de la femme a également été découvert dans le logement, elle s’est pendue. Selon le Républicain Lorrain, les faits se sont produits dans le secteur de la Côte aux poulets. La femme avait également deux enfants dont une fille âgée de 8 ans, confiée à un parent au moment des faits.

Une enquête permettra de faire la lumière sur cette affaire dramatique d’adultère.

(nc/L’essentiel)

commentaires