Ultimate magazine theme for WordPress.

France – Lelandais dit avoir frappé Maëlys «au moins 4 fois»

12

La reconstitution du meurtre de Maëlys a été riche en rebondissements, dans la nuit de mardi à mercredi. Ainsi, le cortège comprenant la voiture de Nordhal Lelandais et les enquêteurs a fait une halte surprenante dans une zone commerciale, rapporte Le Dauphiné. Le convoi s’est longuement arrêté sur cette route déserte, isolée derrière des hangars et située à mi-chemin entre la salle des fêtes et le domicile du suspect. Cet arrêt d’environ une heure n’a pas été improvisé: il a été planifié vendredi, dans les bureaux des juges, lors de la dernière audition de Nordahl Lelandais. Selon RTL, il est «probable» qu’il s’agisse de la scène du crime.

D’après BFM TV, c’est lors de cette audition de vendredi que l’ex-militaire est revenu sur sa version des faits: il a expliqué avoir donné «au moins 4 ou 5 coups» à Maëlys. Le trentenaire affirmait jusqu’ici n’avoir giflé qu’une seule fois la fillette, entraînant son décès accidentel. Nordahl L. a désigné cette zone commerciale comme étant l’endroit où il aurait frappé la petite victime. Lors de la reconstitution, le trentenaire a mimé, sur un mannequin, les coups «très violents» assénés à l’enfant, rapporte la chaîne d’info en continu.

C’est près de ce supermarché que le suspect a temporairement déposé le corps de la fillette avant de revenir le chercher. Jusque-là, le meurtrier présumé avait toujours évoqué un cabanon tout près de chez lui, mais il semble qu’il ait menti. Le convoi d’une vingtaine de véhicules ne s’est, en effet, pas arrêté à cet endroit. Le cortège a continué sa route vers Pont-de-Beauvoisin, puis le massif de la Chartreuse où les restes de l’enfant avaient finalement été retrouvés. Tous les accès à Pont-de-Beauvoisin et Domessin ont été bouclés en début de soirée par quelque 200 gendarmes.

Beaucoup de questions restent en suspens, en particulier la façon dont est morte Maëlys. Est-elle montée de son plein gré dans le véhicule de Nordahl L., comme l’assure le suspect? Où a-t-il entreposé le corps de la fillette avant de revenir au mariage? Quand l’a-t-il déposé dans la montagne? Nordahl Lelandais a été mis en examen pour «enlèvement» et incarcéré le 3 septembre 2017 après la découverte d’une trace ADN de Maëlys dans son véhicule, puis pour «meurtre» fin novembre alors qu’une caméra a enregistré l’image de la fillette dans sa voiture puis sans la petite fille sur le chemin du retour, à l’heure de sa disparition. Trois mois et demi après la découverte du corps et à l’issue d’expertises légales, les obsèques de Maëlys ont été célébrées le 2 juin à La Tour-du-Pin (Isère).

(L’essentiel/afp)

commentaires