Ultimate magazine theme for WordPress.

Francophonie : l’OIF va ouvrir deux nouveaux bureaux régionaux, à Tunis et Beyrouth

17

En préambule du Sommet de la Francophonie d’Erevan, les ministres des Affaires étrangères de l’organisation se sont mis d’accord pour ouvrir deux nouveaux bureaux régionaux, à Tunis et Beyrouth. 


Le budget de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a beau être en baisse, cela ne l’empêche pas de poursuivre son expansion géographique. Deux nouveaux bureaux régionaux de la Francophonie vont en effet être ouverts à Tunis, pour l’Afrique du Nord, et à Beyrouth, pour le Moyen-Orient.

C’est ce sur quoi s’est mise d’accord la Conférence ministérielle de la Francophonie, mardi 9 octobre, en préambule du Sommet de la Francophonie, à la grande satisfaction des pays concernés. « Ils ont fait des efforts financiers pour les obtenir », explique-t-on dans l’entourage de la secrétaire générale, Michaëlle Jean.


>>> À LIRE – Francophonie : le Canada et le Québec retirent leur soutien à Michaëlle Jean


L’OIF disposait jusque-là de six bureaux régionaux à Port-au-Prince (Caraïbe et Amérique latine), Lomé (Afrique de l’ouest), Libreville (Afrique centrale), Antananarivo (océan indien) et Hanoi (Asie et pacifique).

La Tunisie organisatrice du Sommet en 2020

Le bureau de Tunis devrait notamment participer à la préparation du prochain Sommet de la Francophonie, prévu dans la capitale tunisienne en 2020 et qui marquera le cinquantenaire de l’organisation, créée lors de la conférence de Niamey, en 1970.


>>> À LIRE – Sommet de la Francophonie en Tunisie : Ferid Memmich, le français au poing


La Conférence ministérielle de la Francophonie s’est achevée à la mi-journée, le mardi 9 octobre à Erevan. Le Sommet des chefs d’État doit débuter jeudi 11 octobre, dans la capitale arménienne.

commentaires