Ultimate magazine theme for WordPress.

GUINEE : EURO-AFRICAN MBA POUR LES RESPONSABLES D’ENTREPRISES

140

 ‘’Compétences et Responsabilités du Manager’’…C’est le thème d’un mini- séminaire organisé, ce jeudi 21 juin 2018 à Conakry, par BEM Dakar en partenariat avec KEDGE Business school et Crossknowledge. A l’occasion, l’Euro-African MBA, un nouveau programme, a été présenté aux cadres supérieurs souhaitant développer leurs compétences. La cérémonie a enregistré la présence des Directeurs généraux, des Directeurs des ressources humaines et d’autres responsables d’entreprises.

Dans son discours, Pape Malick Diop, Président Directeur Général de BEM Dakar a souligné : « Nous sommes là dans le cadre du lancement d’Euro-African MBA, un programme inédit en Afrique que nous ambitionnons de positionner comme le diplôme MBA de référence en Afrique ».  L’idée, selon lui, est d’accompagner les cadres guinéens et leurs organisations dans la dynamique de développement de leurs compétences. « Il est aussi question de permettre à tous ceux qui seront avec nous, d’avoir les clés de lecture du monde dans lequel nous sommes et celui dans lequel nous allons être demain. Nous sommes dans une véritable révolution numérique », a-t-il dit.  Dans cet environnement, souligne-t-il, la bataille est celle de la compétence et de la création de valeurs.

Pour renchérir, Jean Luck Faye, Directeur exécutif de KEDGE Busines school,  a indiqué que MBA   est précisément le diplôme qui donne de la compétence et de la valeur aux personnes et aux organisations. « Pour nous, l’important c’est de le rendre accessible. Donc, c’est un parcours qui va mêler à la fois la distance et la présence. Il y’a une plateforme pédagogique dédiée à des services à distance qu’on va offrir aux participants, avant la phase essentiellement consacrée à l’expérimentation et l’échange », a-t-il indiqué. Pour la construction de ce programme, dit-il, des meilleurs professeurs sont mis à contribution pour construire des contenus très orientés sur l’internationale, tenant compte des dimensions liées au leadership et à la capacité managériale. « Il s’agit de permettre justement aux personnes qui vont suivre cette formation de rentrer dans l’action et de trouver probablement un certain nombre de réponses aux problématiques qu’elles se posent aujourd’hui dans le cadre de l’entreprise », dit-il.

Au sortir de la rencontre, Aissatou Diallo, responsable de la formation à ‘’Orange Guinée’’ a admis avoir compris les enjeux internationaux pour le développement des entreprises. « Cette plateforme permet de développer le leadership, en travaillant sa posture entrepreneuriale et en intégrant des démarches favorisant l’innovation », a-t-elle reconnu. Cette affirmation a été partagée par tous les autres participants à la rencontre.

Mariam Ciré

Print Friendly, PDF & Email
commentaires