Ultimate magazine theme for WordPress.

HOPITAL SINO-GUINEEN: Alpha Condé au chevet d’Abdoulaye Bah

81

Le président de la république s’est rendu ce dimanche 17 juin 2018, au chevet des journalistes, Abdoulaye Bah, notre confrère de guineenews.org et Abou Koria Kourouma, cadreur à Espace TV, tous deux alités à l’hôpital sino-guinéen de Guinée, suite à un accident de circulation dont ils ont été victimes ce matin, dans les bandes de 6 heures. Les deux journalistes, en compagnie des ministres, Moustapha Naïté et Mouctar Diallo, étaient en reportage au rond-point de Matoto, dans le cadre du plan d’urgence d’assainissement de la ville de Conakry.

Au terme de sa visite, le président Alpha Condé, s’exprimant surtout au sujet d’Abdoulaye Bah, n’a pas caché que son état est critique. « Son état est grave », avoue Alpha Condé. Toutefois, assure-t-il : « le médecin va faire ce qui est de son possible (…) On ne peut évacuer quelqu’un quand son état est comme ça. Laissons les médecins travailler ».

Nos confrères ayant été touchés par des jeunes au volant et en état d’ivresse, le chef de l’Etat promet des sanctions : « On va sérieusement sanctionner. On ne peut laisser les jeunes boire de l’alcool et faire des courses automobiles en ville au point de blesser des gens qui sont en train de travailler. On va appliquer la sanction de façon très sévère pour que les gens sachent qu’on ne peut plus accepter qu’ils se saoulent et qu’ils blessent des gens gravement ».


Plongeant le monde des médias guinéens en particulier et l’ensemble du pays en général une angoisse, l’hospitalisation des deux journalistes a suscité, au-delà du président Alpha Condé, a mobilisé d’autres personnalités dont le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, et le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

Balla Yombouno

Print Friendly, PDF & Email
commentaires