Ultimate magazine theme for WordPress.

Insolite en Belgique – La «femme aux plus gros seins du monde» n’est plus

139

Elle était qualifiée de «femme aux plus gros seins du monde» par la presse belge. À l’âge de 78 ans, le quotidien La Meuse a annoncé, ce jeudi, le décès de Liliane Blondieau, une dame originaire de Marcinelle, «véritable phénomène de foire doté de deux seins de 35 kg chacun, tour de poitrine de 2,22 m et 245 kg sur la balance».

Repérée en 1978 par un forain de Charleroi, «alors qu’elle allait chercher un cornet de frites», rappelle La Meuse, celle qui allait devenir Madame Irta a connu un véritable succès international en se produisant durant une vingtaine d’années dans les fêtes foraines.

Attraction de la Foire du Trône

Inscrite dans le livre des records dans les années 80, elle a permis à toute sa famille et à ses sept enfants de parcourir le monde entier en participant à des «shows freaks» aux États-Unis, ou lorsqu’elle a reçu une récompense au Japon, où ses seins avaient été pesés lors d’une émission.

Très appréciée en France où elle avait presté à la Foire du Trône, Madame Irta avait également participé à de nombreuses émissions dans les années 80, en compagnie de Thierry Ardisson, ou encore de Patrick Sébastien, qui n’avait pas hésité à lui demander «s’il pouvait lui embrasser les seins».

(fl/L’essentiel)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires