Ultimate magazine theme for WordPress.

Justice américaine – Trump lance une attaque en règle contre Mueller

60

Le président américain Donald Trump a de nouveau attaqué frontalement, dans une série de tweets mardi, le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016. «Mueller et sa bande de démocrates en colère ne regardent qu’un côté, pas l’autre. Attendez que soit révélée la façon horrible et vicieuse dont ils traitent les gens, ruinant leur vie parce qu’ils refusent de mentir», a menacé le président Trump.

Robert Mueller est «devenu véreux» et «fait un mal IMMENSE à notre système judiciaire», a-t-il jugé. Lundi, Paul Manafort, ancien directeur de campagne de Donald Trump, a été accusé dans un document de la justice d’avoir menti à la police fédérale. Il a ainsi rompu un accord de plaider-coupable passé en septembre, ont expliqué des procureurs, dont M. Mueller, dans ce document. Les avocats de M. Manafort ont réfuté cette affirmation.

«Chasse aux sorcières»

Lundi également, George Papadopoulos, un ancien conseiller diplomatique de M. Trump, condamné à de la prison ferme début septembre, pour avoir menti au FBI dans le cadre de l’enquête de Robert Mueller, a été incarcéré pour purger une peine de deux semaines. «Les médias “fake news” montrent Mueller comme un saint, alors que c’est exactement l’opposé», a tempêté Donald Trump. «La chasse aux sorcières à désormais 30 millions de dollars continue et ils n’ont rien à part des vies ruinées», a-t-il dit.

Robert Mueller, ancien directeur respecté du FBI, avait été désigné en mai 2017 pour enquêter sur une ingérence russe dans la campagne de 2016 ainsi que sur l’existence ou non de collusion entre l’équipe de campagne du milliardaire républicain et la Russie. Au début du mois, Donald Trump avait provoqué des inquiétudes sur une possible reprise en main de cette investigation, en limogeant son ministre de la Justice, Jeff Sessions, et en le remplaçant par Matthew Whitaker, qui avait critiqué l’étendue de l’enquête russe.

(L’essentiel/afp)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les derniers commentaires

commentaires