Ultimate magazine theme for WordPress.

KINDIA: les enseignants condamnés, mais lilbres

5

Ça y est, le jugement est rendu. Les 4 enseignants (Ibrahima Sory Mara, Madjaliou Sylla, Mohamed Mouctar Diallo, Abdoul Karim Sylla) arrêtés le lundi passé à Kindia  écopent de six mois d’emprisonnement avers sursis. A l’image de leurs camarades de Conakry, ils n’écopent par contre d’aucune amende. Au cours de leur comparution, ils ont reconnu n’avoir pas subi de violence de la part  des forces  de l’ordre. Toutefois, ils admettent également qu’ils n’étaient pas en possession d’un document leur accordant l’autorisation de se regrouper pour faire le sit-in.

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kindia, Mamadou Bhora Diallo, pour sa part, dans sa déclaration de circonstance, reconnait le droit de grève. Mais il invite les enseignants grévistes à  se munir d’un document  des autorités locales pour pouvoir se regrouper et manifester.


L’ensemble du corps enseignant de Kindia est resté mobilisé pour apporter son soutien aux quatre accusés durant tout le long de l’audience.

Il est à préciser que sit-in des enseignants était consécutif à la grève déclenché par le SLECG. Grève qui, elle-même, a entrainé la suspension des salaires qui n’auront pas dispensé les cours en octobre et novembre.

Balla Fakoly, correspondent regional, ledjely.com

Tel.: 625 10 88 66

Print Friendly, PDF & Email
commentaires