Ultimate magazine theme for WordPress.

LABE : LE CHEF DE L’ETAT LANCE LA JOURNEE NATIONALE DE L’ELEVAGE

126

Comme annoncé, le chef de l’Etat Pr Alpha Condé a officiellement lancé ce samedi 23 juin 2018, la journée nationale de l’élevage au stade régionale de Labé, en présence des autorités régionales et préfectorales, des sages et des populations très mobilisées pour la circonstance. Pendant ce temps, le chef de l’Etat a annoncé les changements qu’il compte apporter pour révolutionner l’élevage en Guinée.

 Dans son allocution de bienvenue, Sadou Keita, gouverneur de la région administrative de Labé  dira au chef de l’Etat que  les  populations de Labé apprécient hautement l’honneur et le privilège qui leur ont été faits en choisissant la capitale régionale pour abriter les journées nationales de l’élevage.

 Selon lui « La journée de l’élevage qui se tient à Labé suscite beaucoup d’espoirs au sein des populations, mais surtout au niveau de l’ensemble des acteurs des filières de l’élevage qui voient leur secteur pris en compte. J’ai la vive convection que votre rencontre avec les électeurs sera une tribune d’échange dans l’optique de circonscrire toutes les difficultés liées à son développement ».

 Devant les populations de Labé, mais aussi des éleveurs venus des 33 préfectures du pays, le chef de l’Etat annonce qu’il faudrait révolutionner l’élevage au Foutah « Nos bœufs sont maigres, ils pèsent au maximum 200 kilos. Alors nous voulons que nos bœufs pèsent 500, 600, 700 kilos. Nos vaches donnent à peine, 2, 3 ou 4 litres de lait, nous voulons qu’elles donnent 12 litres. C’est pourquoi nous avons convoqué la journée de l’élevage ».

 Par ailleurs, le chef de l’Etat a remercié le gouvernement marocain pour son accompagnement à donner les moyens à l’Etat guinéen pour faire l’insémination. Et justement parlant de cette pratique dont certains éleveurs n’arrivent toujours pas à comprendre, Pr Alpha Condé explique le sens « On injecte dans la vache une semence et le veau qui va naitre au lieu de peser 200 kilos,  va peser 500 ou 600 kilos. La vache qui va naitre au lieu de faire 2 litres de lait va faire 12 litres de lait. Nos amis marocains ont été plus loin, ils ont formé au Maroc nos jeunes vétérinaires, ça c’est le premier changement ».

 Et le deuxième changement c’est bien de savoir comment les éleveurs vont nourrir leurs vaches, et sur la question, Pr Alpha Condé répond « Il faut nécessairement avoir des usines  d’alimentation des bétails, nous avons déjà deux usines d’alimentation de bétail et nos amis Israéliens vont faire aussi leurs usines. Les éleveurs aussi doivent accepter de nourrir les bœufs par les aliments de bétail… ».

 Le troisième changement que le Pr Alpha Condé apportera à l’élevage c’est bien l’interdiction des bœufs de divaguer. Pour éviter cela, le chef de l’Etat souligne « On doit faire des enclos où les bœufs vont être parqués, non seulement ils seront nourris facilement, mais on ne pourra plus les voler…. Voilà la révolution qui va complètement transformer l’élevage et faire des bœufs l’or du Foutah ».

 A rappeler que, les statistiques fournies par les services techniques de l’élevage attestent que la région de Labé est bel et bien une région à vocation pastorale. Car elle compte 280 groupements d’éleveurs pour 6796 adhérents et 115 groupements apicoles pour 2199 adhérents.  Elle compte 984 841 bovins, 369 912 ovins, 707 mille 662 caprins appartenant à 58 985 éleveurs.

Balla Yombouno, envoyé spécial à Labé

Print Friendly, PDF & Email
commentaires