Ultimate magazine theme for WordPress.

LDC CAF: le Horoya corrigé par Al Ahly

20

Fin de parcours pour le représentant guinéen à la Ligue africaine des champions! Dans le cadre du match retour comptant pour les quarts de finale de la compétition, le Horoya Athletic Club de Conakry qui affrontait  ce soir le club d’Al Ahly d’Egypte, n’a pas fait le poids. Autant les poulains de Victor Zvunka avaitent résisté à Conakry lors de la manche aller, autant ils n’ont tout simplement pas existé ce soir. Conséquence, la lourde défaite de 4 buts à 0, était des plus logiques.




 

Comme s’ils étaient subitement tétanisés par l’enjeu, les joueurs du Horoya AC ont abordé le match retour, avec une certaine fébrilité. Ainsi, laissant l’initiative de la rencontre à l’adversaire dès les premières minutes, ils n’ont à aucun moment fait douter l’équipe égyptienne. Résistant tant bien que mal jusqu’à la demi-heure du jeu, ils ont craqué avec le premier but inscrit par Walid Soliman (32′).

Mais on peut dire que c’est durant la deuxième période que le navire Horoya a fait naufrage. Et visiblement, c’est avec le deuxième but d’Islam Mohareb (53′) que l’équipe guinéenne a perdu tout espoir de remporter la bataille. En effet, à partir de ce but, l’équipe dont le jeu était déjà approximatif et les joueurs très peu inspirés, n’a plus cherché à construire. Ce dont les Egyptiens ont bien profité pour marquer deux autres buts, respectivement par Salah Mohsen (69′) et Ahmed Fathi (91′).


Pour l’équipe de Horoya, la soirée a été un véritable supplice. Au point que c’est avec un sentiment de délivrance et de soulagement que le coup de sifflet final a été accueilli. Mais il faudra sans doute attendre une autre occasion pour que le Horoya se hisse au rang des démi-finales de la prestigieuse des compétitions africaines de football au niveau des clubs.

La rédaction

Print Friendly, PDF & Email
commentaires