Ultimate magazine theme for WordPress.

L’e-commerce enregistre une hausse de 14 % au 2e trimestre 2018

22

Alors que se tient actuellement, et ce jusqu’au 12 septembre, la dernière édition de la Paris Retail Week (retrouvez nos interviews en live ici), la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) en a profité pour dévoiler les tendances du secteur pour le deuxième trimestre 2018. Dans un contexte de recul de la consommation des ménages (-0,1%), le chiffre d’affaires du commerce en ligne a tout de même progressé de plus de 14% sur cette période, à 22 milliards d’euros, soit une « bonne performance« , selon la Fevad.

La fréquence d’achats des Français sur internet progresse, avec une forte hausse (21%) du nombre des transactions sur le trimestre, ce qui compense la baisse (-5,7%) du montant moyen de chacune d’elles (63 euros), a précisé lundi lors d’une conférence de presse Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. « A ce rythme, le panier moyen devrait passer sous la barre des 60 euros l’an prochain, marquant ainsi la banalisation des achats sur internet, due en partie à l’impact des abonnements (type « premiums », ndlr) qui favorisent les petits achats« , a-t-il expliqué.

Chaque cyberacheteur a dépensé en moyenne 10% de plus

Chaque « cyberacheteur » a dépensé en moyenne 10% de plus ce trimestre, soit 721 euros, ce qui représente, selon la Fevad « 100 euros de plus sur deux ans« . La diversité de l’offre sur internet se poursuit, avec une progression de 11% du nombre de sites marchands. En termes de secteurs d’activité, « les sites de e-tourisme ont connu un fléchissement de leur croissance (+5%), sans doute en raison des grèves du printemps« , a précisé M. Lolivier.

Concernant le mode de connexion, les achats sur mobiles (smartphones et tablettes) maintiennent une forte progression avec un bond de 20% sur le trimestre: « aujourd’hui, 34% du total des ventes en ligne sont effectuées sur mobiles« , a souligné M. Lolivier. Selon une étude de Médiamétrie, les Français sont désormais 84% à utiliser internet et le nombre d’acheteurs en ligne dépasse les 37 millions, touchant toutes les générations. Ainsi, les plus de 65 ans – « la population la moins en affinité avec le cyber-achat » selon M. Lolivier – sont désormais plus de 81% à acheter sur internet, ce qui représente 9 points de plus qu’en 2017 et 25 points de plus qu’en 2016.

commentaires