Ultimate magazine theme for WordPress.

Le lendemain du mariage : “Ngond`a Kiele“ ou “Sobi“

74

Pour les férus de culture et de mariage vous allez être servis ! en effet Hélène nous fit partager ces idées mais aussi une coutume que je vous propose de reproduire et ce quelque soit votre origine. Je laisse donc Hélène nous dire quelques mots sur cette tradition et sur ce lendemain de noces.

En fait le lendemain est une tradition camerounaise… cela s’appelle le « Ngond’a Kiele » ( le ngondo du lendemain). Le ngondo est un plat douala que l’on mange dans les moments de fête . Traditionnellement, le lendemain est le moment pour toute la famille ( de la mariée et du marie) de ne faire qu’un – d’ou le tissu commun à tous les invités. La maman est sensée préparer le ngondo pour toute la famille, s’il est bon, le mariage sera réussi, s’il est mauvais c’est pas très bon signe… Autant clarifier que celui de maman était parfait!

C’est intéressant mais c’est aussi une tradition guinéenne de s’habiller pareil le jour ou le lendemain du mariage, en Guinée on appelle ça le « sobi ».

Pour revenir à la tradition camerounaise, il est coutume que chaque invite achète le tissu à la maman (c’est comme une contribution au mariage). Ma maman a choisi le tissu (et en plus elle a trouvé un tissu africain qui s’accordait aux couleurs de notre mariage) et ensuite, elle « vend » quelques mètres à chaque invité. Ce qui est intéressant, c’est que c’est aussi un moyen pour tous les invités de faire preuve d’imagination et se faire coudre un vêtement selon leur goût. Chaque invité a fait preuve d’une créativité qui nous a impressionnés, quel que soit leur âge ou leur culture d’origine!

 

 

Source : myculturalweddingchic.com

 

commentaires