Ultimate magazine theme for WordPress.

LITTERATURE : Aïssata Doumbouya présente ‘‘Suivre son destin’’

57

Amoureuse du livre et de la lecture, inspirée par de nombreux événements littéraires au cours de son adolescence…Aissata Doumbouya, vient de publier son tout premier essai chez Harmattan-Guinée. Intitulé ‘‘Suivre son destin’’, le livre met en exergue des maux dont souffrent les femmes, notamment l’excision, le mariage forcé ou encore le viol. L’œuvre est présenté au public le samedi au Centre culturel franco-guinéen (CCFG).




 
 

Agée seulement de 26 ans, l’auteure explique ses motivations : « On n’a souvent parlé de l’excision, du mariage forcé ou encore de problème de scolarisation de la jeune fille, mais on constate qu’il n’y a pas assez de changement. Donc, par la plume je me suis engagée à défendre les femmes, à dénoncer le laxisme de la société sur ces faits et à porter plus haut la voix des filles et des femmes qui vivent au jour le jour ces pratiques. »

Il faut dire que dans le livre, Aissata Doumbouya décrit la vie d’une jeune fille qu’elle appelle Anna. Eduquée entre la modernité et le traditionalisme, sa vie, pleine de bonheur au début, va soudainement basculer dans le désespoir, la mélancolie et la peur, en raison du traitement qu’elle subit dans la société.


Certainement une des plus jeunes auteures de la Guinée, Aïssata Doumbouya a dédié son œuvre à sa famille pour le soutien que celle-ci lui a apporté dans sa vie.

Ibrahima Kindi BARRY

621 265 823

Print Friendly, PDF & Email
commentaires