Ultimate magazine theme for WordPress.

LITTERATURE: vers la 2ème édition du salon international du livre de jeunesse de Conakry

23

Du 28 novembre au 1er décembre 2018, la capitale guinéenne abrite la deuxième édition du salon international du livre de jeunesse de Conakry. C’est le centre culturel franco-guinéen (CCFG) qui accueille la rencontre. L’annonce a été faite ce vendredi 16 novembre 2018,  au cours d’une conférence de presse, par les éditions Ganndal,  initiatrices de cet évènement culturel.

L’événement prévu sur quatre jours sera meublé par l’exposition et la vente de livres de jeunesse à partir des stands des maisons d’édition venant du Sénégal (Flamboyant), de la République de Guinée (Ganndal), de la Côte d’Ivoire (Eburie et Classiques ivoiriens), du Benin , du Cameroun, du Maroc , etc.  De même, il est prévu des sélections de livres, des cafés littéraires, des ateliers de formation d’auteurs,  une table ronde et  des animations artistiques et culturelles autour des traditions africaines.

 Dans son allocution, Stéphanie Orfila de l’institut français de Guinée  indique que «  l’ambition de ce salon c’est de faire en sorte que les gens se parlent, montent des projets ensemble, échangent sur leurs pratiques et du coup sur le secteur du livre en général ».

Au-delà d’événement où les livres seront bien sûr exposés, Marie Huet des éditions Ganndal, précise qu’avec notamment les auteurs d’albums et de romans qui sont annoncés, d’enrichissantes rencontres sont en perspective.

Quant à lui, El hadj Aliou Sow , Directeur général des éditions Ganndal, il décline les objectifs assignés à l’édition 2018 du salon :

  • exposer au public jeune et aux personnes aînées la diversité et la richesse du livre africain de jeunesse,
  • offrir un espace de dialogue et de réseautage aux acteurs et actrices de la chaîne du livre de jeunesse de Guinée et d’autres horizons de l’espace francophone,
  • promouvoir la littérature guinéenne et africaine de jeunesse.

Le tout, conclue-t-il devant aider à réitérer l’idée que « l’écrit est le plus sûr moyen de construire l’esprit de l’enfant et de lui apprendre à penser, sensibiliser le public jeune, le personnel enseignant et les parents à la préservation et à la promotion de la culture africaine et à l’ouverture  au monde à travers le livre et le conte ».

Balla Yombouno

628742308

Print Friendly, PDF & Email
commentaires