Ultimate magazine theme for WordPress.

LITTERAURE : le salon international du livre de jeunesse lancé à Conakry

6

C’est par la dédicace du livre intitulé ‘’Grand Sanda, féticheur-preneur de sorcier » de Boubacar 1er Diallo, récipiendaire du prix baobab du Centre culturel franco guinéen (CCFG), que la deuxième édition du salon international du livre de jeunesse de Conakry a été lancé ce 28 novembre 2018 au CCFG. Pendant trois jours, des éditeurs et écrivains venus de 7 pays exposeront leurs œuvres. Les jeunes, eux, auront droit à des ateliers d’illustrations, de dédicaces et de lancement de nouvelles parutions.  Cette édition est placée sous le thème : « pour les livres et la lecture des jeunes, les éditrices africaines se mobilisent ». 

Dans son discours, Aliou Sow, fondateur des éditions Ganndal a indiqué que l’objectif de ce salon est de créer un espace de promotion, de valorisation et de dissémination des productions littéraires consacrées à la jeunesse.

Pour sa part, Marie-Agathe Amoikon, directrice générale des éditions Eburnie de la Côte d’Ivoire a reconnu qu’il est indéniable que les efforts de coproduction et de coédition initiés par les éditrices ont largement contribué au développement du secteur de la jeunesse.

De son côté, Bandian Traoré, conseiller du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique a exprimé le soutien de son département. Parce qu’à ses yeux, le secteur du livre est d’une nécessité absolue. « Développer effectivement la production et la distribution du livre, et surtout promouvoir un environnement lettré et viable, favorisant l’explosion des habitudes durables de lecture au sein de notre jeunesse, demeurent une nécessité absolue », a-t-il dit.


A rappeler que les éditions Ganndal sont également initiatrices du concours de lecture scolaire « Défis lecture ». En 2017, la structure a été élue meilleure éditrice africaine de livres de jeunesse.

Hawa Bah

Print Friendly, PDF & Email
commentaires