Ultimate magazine theme for WordPress.

Maroc : Audencia et l’Université internationale de Rabat lancent un double-diplôme

4

Dès la rentrée 2019, les étudiants marocains de l’Université internationale de Rabat (UIR) pourront intégrer le programme grande école d’Audencia et décrocher un double-diplôme de niveau master.

Après avoir signé au printemps 2018 une convention de mobilité pour leurs étudiants respectifs, l’Université internationale de Rabat et l’école de commerce nantaise Audencia poursuivent leur collaboration. Les deux établissements ont inauguré, en novembre 2018, un double-diplôme de niveau master. Celui-ci permet à des étudiants de l’UIR en master 1 d’effectuer leur cinquième année à Nantes pour suivre le programme grande école d’Audencia (PGE). La première cohorte effectuera sa rentrée en 2019.

Parmi toutes les facultés de l’université marocaine, seules sont concernées Rabat business school, School of automotive engineering, School of aerospace engineering, la Faculté informatique et logistique, l’École supérieure de l’ingénierie de l’énergie, Sciences Po Rabat, l’École de droit, et enfin l’École d’architecture de Rabat.


>> LIRE AUSSI : Les écoles de commerce de Rabat et de Tunis s’allient pour des échanges universitaires


Un an et demi de formation

Une fois à Audencia, les jeunes marocains suivent le PGE en accéléré pendant 18 mois, (contre 30 mois pour les élèves en master hors double-diplôme) et obtiennent comme les autres 120 crédits ects.

Les étudiants marocains commencent la formation en début ou en cours d’année scolaire. En septembre, ils font deux semestres de cours, le premier étant dédié à l’enseignement du tronc commun et le second à leur spécialisation. L’analyse financière, le contrôle de gestion, le management des ressources humaines, l’entrepreneuriat ou encore le marketing sectoriel comptent parmi leurs enseignements. L’été, ils partent en summer school aux États-Unis, en Europe ou en Amérique du Sud, puis effectuent leur stage à leur retour.

Dans le cas d’une rentrée en février, les étudiants sont directement envoyés en summer school. Suivront deux semestres de cours, puis le stage de fin d’étude en entreprise.


>> LIRE AUSSI : Maroc : Orange Cyberdefense s’installe et recrute à Casablanca


Une double sélection

Les étudiants de l’UIR ont jusqu’en mars 2019 pour candidater au double-diplôme. Cependant, ils doivent d’abord passer par le processus de sélection sur dossier de l’université. Ils seront choisis suivant leur moyenne générale et leur niveau de langue (minimum 850 pour le TOEIC). Ils passent ensuite un entretien avec un professeur. « On cherche à voir si psychologiquement l’étudiant est en mesure de partir vivre à l’étranger », précise Olivier Aptel, DG du Pôle management de l’UIR et doyen de Rabat Business School.

Vient ensuite la deuxième phase de sélection en avril. Les étudiants présélectionnés sont reçus en entretien physique ou vidéo par Audencia. Concernant le financement du double diplôme (25 500 euros les 18 mois), Audencia propose une bourse en interne sur critères sociaux pour tous ses étudiants y compris ceux originaires du Maroc.


>> LIRE AUSSI : Maroc : sept entreprises se mobilisent pour l’emploi des jeunes


La logique marchande des doubles-diplômes

L’UIR et Audencia ne sont pas les seules écoles à proposer des doubles-diplômes. L’école Polytechnique ou encore l’Esca au Maroc le font elles aussi avec d’autres institutions marocaines et françaises.

Mais attention à la logique marchande de certaines formations. Olivier Aptel prévient : « Certaines écoles étrangères passent des accords de double-diplôme sans proposer de mobilité dans leur pays. » Les cours, se faisant essentiellement à distance, perdent alors tout leur intérêt.

commentaires