Ultimate magazine theme for WordPress.

Maroc : le festival Le Boulevard secoué par plusieurs polémiques

7

Huées sur scène, annulations de dernière minute… Pour sa 18ème édition, le festival Le Boulevard, qui se déroule jusqu’au 23 septembre à Casablanca, a déjà eu son lot de controverses.


Le festival casablancais Le Boulevard, qui se déroule du 14 au 23 septembre, semble enchaîner les incidents. La rappeuse Ilham Arbaoui, fille du chanteur Abdelaziz Stati, n’est ainsi pas prête d’oublier sa première apparition sur scène. Vendredi 14 septembre, à son entrée au stade du R.U.C, Ily Bent Stati avait été huée par le public. Certains sont même allés jusqu’à lui lancer des bouteilles en plastique. Le public, qui réclamait l’entrée sur scène du rappeur 7-Toun, ne s’est calmé qu’après l’intervention de ce dernier.

Dans les vidéos YouTube publiées le jour de son concert, le public, majoritairement masculin, ne semble s’enthousiasmer que lors des performances des rappeurs hommes. « Nous ne sommes pas venus pour elle, nous sommes venus pour voir 7-Toun. Vous savez le rap, quand les femmes commencent à en faire, ce n’est plus du rap ! », affirment ainsi deux spectateurs interrogés par la chaîne Alyaoum24.

 

Face à la polémique, plusieurs célébrités marocaines ont exprimé leur soutien à Ilham Abraoui, à l’instar de Dounia Batma sur Snapchat. La chanteuse y a déclaré que le comportement du public lors de ce festival était une « injustice faite à une fille du peuple ». « Cette fille vient de débuter sa carrière. Elle veut chanter et faire la fête avec le public. Nous, les Marocains, on se méprise entre nous, on ne s’aide pas à réussir », a-t-elle insisté.

« Aucune artiste ne mérite d’être traitée de la façon avec laquelle a été traitée Ily. Je salue sa bravoure et sa résilience. Continue comme ça », a écrit sur Instagram la chanteuse Manal Benchlikha.

Annulations

Le festival n’en était pourtant pas à son premier couac, et ce avant même son ouverture. Interpellée par un internaute sur sa possible venue à Casablanca, la très attendue Américano-Marocaine Dounia, l’une des stars montantes du RnB, basée à New York, avait répondu : « Non malheureusement. Mon équipe n’a pas approuvé pour des raisons de sécurité. Je suis très triste à ce sujet. » Le tweet avait été supprimé quelques heures plus tard.

À l’origine de cette annulation, l’organisation du festival avait avancé des différends sur les modalités de paiement. Un problème récurent pour le festival qui a même dû annuler son édition de 2016 faute de sponsors. Le budget de l’association se rapproche des 8 millions de dirhams, les meilleures années, un montant qui est loin de suffire pour le cacher de certains artistes internationaux.

C’est désormais au tour de la rappeuse Psychoqueen de s’insurger sur les réseaux sociaux contre l’organisation du festival. Elle a annoncé le 20 septembre qu’elle ne montrerait jamais sur la scène de ce festival.

commentaires