Ultimate magazine theme for WordPress.

Maroc : sept entreprises se mobilisent pour l’emploi des jeunes

11

Alors que le taux de chômage reste critique chez les diplômés marocains, de grands groupes du secteur privé offrent des stages et des emplois aux étudiants dans le cadre du programme « Alliance for Youth ».

Après son succès en Europe, l’« Alliance for Youth » s’exporte au Maroc. Impulsée par Nestlé en 2014 pour favoriser l’insertion des jeunes sur le marché du travail à travers une fédération d’entreprises, l’initiative a été lancée le 1er novembre à l’université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA), à l’occasion de la journée africaine pour la jeunesse. Sept entreprises se sont engagées à offrir chaque année un certain nombre de stages, d’une durée de trois à six mois ainsi que des emplois.


>> LIRE AUSSI : Maroc : les grandes entreprises recrutent à l’Iscae fin novembre


485 stages et 2 200 emplois prévus en 2020

Parmi les sociétés fondatrices du programme, participent Nestlé, l’un des principaux acteurs de l’industrie agroalimentaire mais aussi le leader mondial des produits cosmétiques l’Oréal, la multinationale de services Sodexo, le laboratoire pharmaceutique Hikma ou encore le groupe spécialisé dans les études marketing Nielsen. Deux entreprises marocaines ont également répondu à l’appel : Intelcia, spécialisée dans les relations clients et HPS, dans l’édition de solutions de paiement électronique. Grâce à l’effet boule de neige du réseau, 485 stagiaires doivent être formés et 2 200 personnes recrutées en 2020.

La majorité des étudiants s’orientent aujourd’hui vers la recherche et le développement. Or, il y a peu d’opportunités dans ce domaine. »

De stage en informatique à des postes d’ingénieurs, les offres sont variées. Tous les profils sont recherchés même si les parcours avec un master spécialisé sont privilégiés. « La majorité des étudiants s’orientent aujourd’hui vers la recherche et le développement. Or, il y a peu d’opportunités dans ce domaine », note Rachid Khattate, DRH de Nestlé Maghreb.


>> LIRE AUSSI : Maroc : comment rompre un CDI


Un engagement sur le terrain

Dans un contexte où le chômage s’élève à 17,9 % chez les diplômés selon les chiffres du Haut-commissariat au plan (HCP), l’« Alliance for Youth » vise à mieux préparer les jeunes au monde professionnel. Présente le jour du lancement, Kenza Elbouazzaoui a pu participer à un atelier de CV et de simulation d’entretien. « Les activités étaient pertinentes et ciblées selon nos besoins », confie l’étudiante à la faculté des sciences et techniques de l’UCA.

Notre seule contrainte, c’est la disponibilité du personnel pour encadrer ces apprentis. »


>> LIRE AUSSI : Maroc : Alten veut créer 550 emplois d’ici 2020


En 2018, Nestlé est parti chaque mois à la rencontre des futurs diplômés lors de portes ouvertes organisées dans plusieurs universités et instituts de formation du Maroc. L’occasion pour les étudiants de déposer leur CV. « Le recrutement se fait aussi via les offres postées sur notre site et les candidatures spontanées », explique Rachid Khattate. Ainsi, 175 stagiaires ont été recrutés cette année. « Dès qu’une place se libère, on embauche. Notre seule contrainte, c’est la disponibilité du personnel pour encadrer ces apprentis », ajoute-t-il. D’ici 2020, le groupe espère rassembler 15 entreprises. En Europe, 200 partenaires ont déjà rejoint l’alliance.

commentaires