Ultimate magazine theme for WordPress.

MATOTO : la circulation interrompue sur la corniche

90

Dans la matinée de ce mercredi, la circulation a été brusquement interrompue par des manifestants sur la corniche sud, au niveau de Matoto. Un tronçon si dégradé que la poussière y aveugle les conducteurs. Cependant, ce n’est pas en raison de l’état calamiteux de la chaussée que les jeunes protestaient. Ils en avaient après les services de sécurité qu’ils accusent d’avoir injustement arrêté un des leurs. De fait, ils contestent le motif de détention et de consommation de chanvre indien que les gendarmes ont invoqué pour mettre aux arrêts le jeune.  

Se confiant à notre reporter, un des manifestants a donné les raisons de la protestation : « nous manifestons pour demander la libération de notre ami qui a été injustement arrêté hier par les gendarmes au moment où ce dernier prenait du thé avec d’autres amis. Les gendarmes disent que notre ami prenait du chanvre indien, ce qui n’est pas vrai. Et quand ce dernier a refusé de d’embarquer dans leur pickup, ils l’ont frappé jusqu’à casser son pieds. Mais ils l’ont quand même emporté à la gendarmerie de Matoto ».


Conséquence, les jeunes réunis dans une foule plutôt compacte, ont interrompu la circulation. Au point que conducteurs venant de la ville ou tentant de s’y rendre rebroussaient le chemin, en empruntant, pour certains les ruelles du quartier pour ensuite retrouver l’autoroute. Arrivé à la hauteur du rond-point de la Tannerie, notre reporter dit avoir aperçu plus de pickups de la gendarmerie que d’habitude.

Balla Yombouno

Print Friendly, PDF & Email
commentaires