Ultimate magazine theme for WordPress.

N’ZEREKORE : UNE MISSION DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE

96

Plusieurs mois après la nomination d’un nouveau médiateur de la république, une mission de l’institution a rencontré, ce jeudi 21 juin 2018, les administrateurs territoriaux de la région de N’zérékoré. Objectif : présenter l’institution aux représentants de l’Etat, aux membres de la société civile et à ceux des confessions religieuses des 6 préfectures de la guinée forestière.

Dans la salle, on notait la présence des 6 préfets et leurs secrétaires généraux, des 60 sous-préfets de la région, des représentants de la société civile et des leaders religieux de la région.

 A l’ouverture de cette rencontre le gouverneur de la région, Sébatien Toukara  a indiqué que sa région est la plus pauvre du pays. «  Elle fait frontière avec trois pays limitrophes. Elle a 6 préfectures et 60 sous-préfectures avec une population d’un million 600 mille habitants. Malgré ses richesses, les indicateurs socioéconomiques attestent que la région de N’zérékoré reste la plus pauvre de la guinée », a-t-il souligné.

 Prenant la parole, le chef de mission et conseiller chargé des mines du médiateur de la république, Tamba Tiendo Millimouno, s’est réjoui de l’accueil et la mobilisation. « Médiateur de la république est synonyme de la protection des citoyens afin que leurs droits soient respectés », a-t-il précisé. Cette institution constitutionnelle, selon lui, a pour mission de régler par le biais de la médiation les réclamations concernant le fonctionnement des collectivités territoriales, des établissements publics et tout organisme investit d’une mission de service public, dans les relations avec les administrés.

 Pour sa part le conseiller politique et diplomatique du médiateur de la république, Elhadj Alkaly Dieng, a souligné que leur nouvelle vision est de procéder à la réforme de l’institution afin d’en faire une référence dans la promotion de la consolidation de l’Etat de droit, de la paix et de la cohésion sociale en guinée.

Il faut noter que  la rencontre a été sanctionnée par des débats. Et c’est la bibliothèque préfectorale qui a servi de cadre à cette rencontre.

Niouma Lazare Kamano correspondant régional pour www.ledjely.com

Contact : 622783505

 

Print Friendly, PDF & Email
commentaires