Ultimate magazine theme for WordPress.

Orange Digital Ventures investit dans la FinTech sud-africaine Yoco

18

Le montant

La start-up sud-africaine Yoco, qui développe des outils et services de paiement pour les PME, a bouclé un tour de table de 16 millions de dollars mené par Partech. L’opérateur français Orange, via son fonds d’investissement early-stage Orange Digital Ventures, FMO, la banque de développement néerlandaise, ainsi qu’Accion Frontier Inclusion Fund, fonds géré par Qona Capital et Velocity Capital, ont également participé à l’opération. 

Le marché

Fondée en 2013 par Katlego Maphai, Carl Wazen, Bradley Wattrus et Lungisa Matshoba, Yoco a vu le jour avec l’ambition de rendre les paiements par carte plus accessibles pour les entreprises en Afrique du Sud. «Seulement 7% des petites entreprises sud-africaines acceptent les paiements par carte, alors que l’Afrique du Sud a un taux de pénétration des cartes de débit de 75%», note la FinTech sud-africaine. 

Devant ce constat, Yoco a lancé fin 2015 un lecteur de carte connecté au smartphone ou à la tablette du marchand. Au fil du temps, Yoco a ajouté des services supplémentaires à sa solution de paiement, comme le logiciel de point de vente, la gestion des données de l’entreprise, les intégrations comptables ou encore le financement du fonds de roulement, pour mettre sur pied un véritable système opérationnel global à destination des PME sud-africaines.

La stratégie de la société consiste à établir des partenariats avec les petites entreprises assez tôt dans leur cycle de vie pour les accompagner dans leur croissance. A ce jour, la start-up revendique plus de 27 000 clients sud-africains, dont 75% n’acceptaient pas de carte de paiement auparavant. Ces entreprises utilisent désormais les lecteurs de carte et le logiciel de point de vente de Yoco pour accepter les paiements par carte et gérer les activités quotidiennes. La société assure gagner plus de 1 500 nouveaux clients chaque mois. 

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Yoco d’accélérer son développement, notamment en faisant croître son réseau de marchands. La société prévoit également d’investir dans le développement produit et de renforcer ses effectifs. Sur le long terme, Yoco ambitionne de «devenir un acteur pan-africain» dans la mesure où la start-up estime qu’il y a en Afrique «une convergence inévitable des paiements numériques et des services à valeur ajoutée issus des logiciels».

Yoco : les données clés

Fondateurs : Katlego Maphai, Carl Wazen, Bradley Wattrus et Lungisa Matshoba
Création : 2013
Siège social : Le Cap (Afrique du Sud)
Activité : services de paiement pour les PME
Financement : 16 millions de dollars en septembre 2018

commentaires