Ultimate magazine theme for WordPress.

Paléontologie – Un «mammifère» géant a nargué les dinosaures

34

Il y a plus de 200 millions d’années, les dinosaures ont régné dans les plaines verdoyantes de la préhistoire. Mais on découvre aujourd’hui qu’ils pouvaient y rencontrer des concurrents de poids. Des chercheurs ont révélé jeudi avoir découvert un reptile géant ressemblant à un mammifère, de la taille d’un éléphant, et qui, selon eux, pouvait rivaliser de taille avec les grands dinosaures du Trias, tels le diplodocus et le brachiosaure, cousins des sauropodes.

Des universitaires polonais et suédois ont précisé que l’existence de ces animaux pesant dix tonnes – «cousins» éloignés des mammifères d’aujourd’hui – défie l’idée selon laquelle les dinosaures étaient seuls grands animaux terrestres à l’époque où la Terre ne comptait qu’un seul supercontinent appelé Pangée. Ils ont découvert des restes fossilisés d’une espèce inconnue de dicynodontes, herbivores dont la taille allait de celle d’un petit fouisseur à celle des gros broutards, généralement dépourvus de dents.

Dix millions d’années plus tard

Tous les mammifères, y compris les humains, descendent des dicynodontes, qui étaient reptiles. Ils ont réussi à survivre à l’extinction de masse la plus meurtrière, survenue il y a 250 millions d’années, qui a effacé de la surface de la Terre 90% des espèces vivantes. Mais on considérait que les dicynodontes se sont éteints avant le Trias supérieur, époque où les dinosaures ont dominé le monde animal terrestre.

Une analyse d’os découverts au village silésien polonais de Lisowice a démontré qu’un animal – baptisé Lisowicia bojani – vécut il y a quelque 205 à 210 millions d’années, soit environ dix millions d’années plus tard que les dicynodontes identifiés jusqu’à présent.

Vision de l’histoire changée

«La découverte de Lisowicia change notre vision de l’histoire des dicynodontes, cousins des mammifères du Trias. Elle pose aussi beaucoup de questions quant aux facteurs qui ont rendu ces derniers, et les dinosaures, aussi grands», a déclaré Tomasz Sulej, de l’Académie polonaise des sciences, qui a travaillé sur ce problème. «La découverte d’une espèce aussi importante arrive une fois dans la vie d’un homme», a-t-il ajouté. Le rapport, publié dans le journal Science, indique que Lisowicia devait être de 40% plus grand que tous les dicynodontes découverts auparavant.

«Les dicynodontes étaient des animaux étonnamment performants du Trias moyen et supérieur», a relevé Grzegorz Niedzwiedzki, de l’Université d’Uppsala en Suède. «Lisowicia est extrêmement intéressant, car il fait s’écrouler pas mal d’idées traditionnelles sur les reptiles mammaliens du Trias», a-t-il ajouté.

(L’essentiel/nxp/ats)



Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

commentaires