Ultimate magazine theme for WordPress.

PERSONNES HANDICAPÉES: la journée internationale célébrée ce lundi à la Bluezone Kaloum

21

Comme cela est le cas depuis 1992, la Guinée, à l’instar des autres pays de la planète, célébrera ce lundi 3 décembre, la journée internationale des personnes handicapées. Cette année, ce sera autour du thème central: “Autonomiser les personnes handicapées et assurer l’Inclusivité et l’Egalité ». Ce sera alors l’occasion de promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées et de sensibiliser davantage les pouvoirs publics ainsi que la population à la situation de cette catégorie dans toutes les sphères de la vie politique, sociale, économique et culturelle. Pilotée par le ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, avec l’appui de ses partenaires dont le Programme des Nations unie pour le développement (PNUD), la cérémonie prévue le lundi , sous la présidence du premier ministre, offrira l’opportunité de présenter la loi sur la protection et la promotion des personnes handicapées.

Il faut dire qu’en Guinée, le troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH3), réalisé par l’INS[1] en 2014, a dénombré 155 885 personnes handicapées (PH) sur une population totale de 10 503 132 habitants, soit 1,5 % de l’effectif total. Les données sur la typologie de handicap indiquent en outre les infirmes de membres inférieurs sont les plus nombreux (45%) suivis des infirmes de membres supérieurs (20 %) puis des déficients mentaux (12%) et des non-voyants (10%). Toutefois, ces chiffres sont fortement discutés dans le milieu des personnes handicapées où on pense que les données sont biaisées, en ce sens que l’estimation moyenne des Nations unies est de 15 % de la population globale.

Outre cette sous-évaluation, les personnes handicapées rencontrent dans leur existence quotidienne beaucoup de difficultés liées au non-respect de leurs droits fondamentaux et à la nature spécifique de leur handicap. Ces difficultés ont trait entre autres aux préjugés et attitudes négatives de la société, à l’accessibilité aux besoins sociaux de base, à leur représentation sociale et politique, à la législation générale qui n’intègre pas suffisamment la spécificité du handicap. Mais dans un tel contexte, l’adoption et la promulgation de la loi portant protection et promotion des personnes handicapées en Guinée est un motif d’espoir. Et on comprend que la présentation de cette loi soit au cœur de la cérémonie de célébration officielle de cette année. Toutefois, il est également prévu


  • La présentation de la Note conceptuelle du Programme National dʼInclusion et dʼAutonomisation des personnes handicapées ;
  • Un plaidoyer
  • Des distinctions honorifiques de promoteurs de la protection des personnes handicapées
  • Des prestations artistiques

Programme de la célébration

[1] Institut National de la Statistique

Print Friendly, PDF & Email
commentaires