Ultimate magazine theme for WordPress.

Prénom improbable – La petite Abcde moquée à cause de son prénom

8

Pour que leurs enfants sortent du lot parmi la masse de bébés ordinaires et bourgeois, les célébrités n’hésitent pas à faire preuve de beaucoup d’imagination dans le choix du prénom de leur progéniture. Cela va de Cardi B, qui a décidé d’appeler sa fille Kulture, au fils de Mariah Carey qui se prénomme Moroccan en passant par le bébé de Ciara qui répond au prénom de Future. Cette idée lumineuse a également été partagée par une mère du Texas à qui il tenait à cœur de prénommer sa fille… Abcde.

En effet, l’innovante Traci Redford – sans doute encore sous le choc de la douleur de l’accouchement – a tout simplement mis bout à bout les cinq premières lettres de l’alphabet. En définitive, on prononce ce prénom hors du commun de manière inventive et abracadabrante, à savoir «Ab-city».

Mais maintenant, Traci doit payer le prix fort pour avoir choisi ce prénom insolite. Début novembre, à l’aéroport de Floride, des employés de la compagnie aérienne Southwest Airlines se sont moqués du prénom de la petite fille de 5 ans et ont même posté une photo de la carte d’embarquement sur Facebook.

«Mais à quoi pensiez-vous en faisant cela?»

Choquée par cet incident, Traci s’est tournée vers les médias pour dénoncer la profanation du prénom de sa progéniture – tout cela pour se voir administrer une véritable gifle virtuelle de la part des internautes. Sur Twitter, l’utilisateur ChronicTami écrit notamment: «Je n’arrive pas à croire qu’elle se soit plainte dans les médias nationaux. S’il te plaît, change le prénom de cette enfant! Sinon, elle fera l’objet de railleries durant toute sa vie».

L’utilisateur ERDrMarving reproche également à la mère d’avoir fait preuve de défaillance parentale et écrit: «On pourrait considérer cela comme de la violence psychologique. Cette enfant mérite de porter un vrai prénom». Et d’autres de plaisanter: «Bon courage pour trouver un porte-clés à Disneyland».

Les critiques n’ont pas tout à fait tort. Après tout, les parents ont dû réfléchir aux conséquences que pouvait avoir ce prénom avant de l’attribuer à leur enfant. Ou pas. À l’école, on ne présage malheureusement rien de bon pour la petite Abcde.

(L’essentiel)

commentaires