Ultimate magazine theme for WordPress.

Présidentielle en RDC : l’OIF participera à une mission d’observation

6

Une des machines à voter prévues pour les élections du 23 décembre 2018 en RDC. © John Bompengo/AP/SIPA

Conviée à la présidentielle du 23 décembre par la Ceni de la RDC, l’OIF a prévu de former en amont les agents congolais au contentieux, puis de diligenter une mission du 17 au 26 décembre.


La Ceni de la RD Congo n’autorisera ni l’UE ni la Fondation Carter à envoyer des observateurs dans le pays à l’occasion de la présidentielle du 23 décembre, alors qu’elle y a convié ceux de l’UA, de la SADC et… de l’OIF, qui ne déploie plus d’observateurs depuis des années. Celle-ci prévoit toutefois de former les agents congolais au contentieux (11-13 décembre à Kinshasa), puis de diligenter une mission du 17 au 26 décembre.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


commentaires