Ultimate magazine theme for WordPress.

Présidentielle en RDC : Martin Fayulu ne lâche rien

50

Martin Fayulu a réuni plusieurs milliers de partisans lors de son retour à Kinshasa, le 21 novembre. Et celui que ses amis qualifient de « gardien du temple » revendique haut et fort sa constance comme premier argument électoral.


« Ils ont écarté Bemba, mais ils ont oublié qu’il y a d’autres Bemba, et Fayulu est un autre Bemba », a lancé en lingala Eve Bazaiba, la pasionaria du Mouvement de libération du Congo (MLC), le jour du retour à Kinshasa du candidat commun de la coalition Lamuka (« réveille-toi », en lingala).

Démonstration réussie, ce 21 novembre, pour Martin Fayulu, ancien directeur pays d’Exxon Mobil, qui préside aujourd’hui le parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé).


>>> À LIRE – RDC : comment l’opposition a sabordé l’accord de Genève pour un candidat commun


Fort de sa réputation de « soldat du peuple », qui a le courage de braver les forces de l’ordre aux côtés des manifestants, Fayulu a rassemblé plusieurs milliers de partisans entre l’aéroport de Kinshasa et le boulevard Triomphal, tout près du stade des Martyrs. Le candidat de Lamuka peut s’appuyer aussi sur sa région d’origine du Bandundu.

Soutiens de Bemba et Katumbi

commentaires